FICTION

Les réflexions de Camille

Julie Beauchamp
Commentaires
Julie Beauchamp
Photo prise par © Robert Laliberté

C’est la foule au Garde-Robe, l’arrivée de l’hiver ne semble pas avoir eu d’effets sur les clientes du Garde-Robe, elles sont là en grand nombre. « Ouf! Ça va être la fête ce soir, je le sens! » s’exclame Frédérique, Justine sourit à peine. Fred la regarde «Allez Justine! Ça va aller, tu as pris la bonne décision, arrête de te sentir coupable.» 

 
Justine lève les épaules « Je sais pas trop, c’est pas une bonne période pour laisser quelqu’un tu trouves pas? Il me semble que j’aurais pu attendre, j’ai comme perdu toutes mes certitudes. » Fred la serre dans ses bras « Si ça peut te réconforter, il n’y a pas de bon moment, tu n’étais plus bien, tu as pris une décision, c’était le mieux que tu puisses faire, ça ne donne rien de laisser planer le doute, tu lui aurais fait encore plus de peine. » Justine s’exclame « Mais si je me trompe, tu sais, je l’aime encore, c’est différent, mais je tiens à elle et je ne veux pas qu’elle soit triste ou se sente rejetée! » Fred acquiesce « Je comprends, mais tu verras avec le temps, laisse aller, au moins pour ce soir. » Sur ces mots, Camille fait son entrée, elle n’est pas venue au Garde-Robe depuis quelques temps et elle avait hâte de venir prendre un verre. Elle s’approche « Allo mon amour! » Fred sourit et prend deux minutes pour venir l’embrasser. 
 
Justine les regarde avec nostalgie, il n’y a pas si longtemps, elle aussi… aimait quelqu’un, et tout a changé, elle cherche des réponses qu’elle ne trouve pas. Fred va servir des clientes et Camille interpelle Justine « Alors, comment ça va? » Justine la regarde interrogative « Ben, t’es pas au courant? » «De… quoi? » «Fred, t’as pas dit?» « Fred me dit beaucoup de choses, mais je ne sais pas de quoi tu parles exactement ? » Justine lui raconte la rupture, le «avant» et le «après». 
 
Camille écoute avec attention, les mots sont teintés à la fois de justifications et de regrets, comme si Justine ne pouvait s’admettre à elle-même qu’elle se sent libérée, elle préfère porter le poids de sa décision, une décision qui lui pèse et qui la rend malheureuse. 
 
Camille intervient : «Justine, je comprends tes remises en question, cette voix qui te dit, mais si tu te trompes, cette fille, c’est peut-être l’amour de ta vie… etc., je sais ce que tu traverses. » Justine acquiesce, c’est tout à fait ça, comment savoir ce qui va arriver, si ses sentiments à l’égard d’Ève sont venus à changer, pourquoi le contraire ne serait-il pas possible, l’amour peut ressurgir et peut être plus fort qu’au début. 
 
Camille réfléchit : « C’est vrai que pour certaines personnes, les ruptures apportent un lot d’émotions où les gens réalisent ce qui leur manque vraiment… mais comment savoir ? » « Je sais et c’est ce qui m’angoisse, Ève m’a dit qu’elle m’aimait et que je faisais une erreur en la quittant c’est une décision importante pour elle et elle a raison, elle m’aime et je la quitte… par manque d’amour… » 
 
Camille lui sourit avec empathie « Justine, c’est difficile de s’avouer qu’on n’aime plus de la même façon, c’est évident que l’amour change avec le temps, mais vous deux, c’est assez récent quand même, tu te rends plus triste qu’autre chose. »  « Oui, je sais, mais c’est quand même troublant, depuis que c’est fini, elle me manque, mais il y a quelques semaines, je manquais d’air, je voulais être seule, complètement libre. » Fred vient interrompre la conversation « Hey la bargirl, j’ai besoin de toi 10 minutes, ensuite je te laisse avec la spécialiste du couple ok! » 
 
Camille retient sa blonde « Tu as le temps pour au moins un baiser! » Fred l’embrasse dans le cou en lui murmurant « je t’aime. » Camille s’extasie en regardant son amoureuse courir de tous les côtés. En fait, elle se demande ce qui fait qu’elle et Fred se sont trouvées, c’est comme si leur histoire s’inscrivait à côté du temps et pourtant était bien ancrée dans la réalité. L’amour, le couple, et le temps, un trio qui se défait et se recompose à l’infini. Justine revient, Camille lui fait part de ses réflexions « L’amour, c’est une question de contexte au fond, un jour on aime… » « Et un jour c’est fini? C’est pas un peu simpliste comme interprétation? » « Non, Justine, pas du tout, ce qui est important c’est l’entre-deux, c’est ce qui se passe entre ces deux points de rupture et les interprétations qu’on en fait! Tu vois que c’est beaucoup plus compliqué! » Justine rit « Tu es vraiment dans ta tête, y’a plein de gens qui restent ensemble et qui s’aiment moins, s’aiment mal ou ne s’aiment plus, qui s’aiment, mais qui sont malheureux dans leur couple, je pourrais te donner des exemples à la tonne! » « Chère Justine, je sais qu’il n’existe pas une seule définition de l’amour, encore moins du couple, ce qui est important pour toi, c’est que tu trouves la tienne! » « Et mon point de rupture! » 
 
Elles éclatent de rire. Elles continuent à discuter quand Camille aperçoit Ève entrer dans le bar, Justine la voit et cesse de parler. Ève s’avance vers la piste de danse… une fille à ses côtés, Justine cherche, mais elle ne reconnait pas la fille. Camille la regarde « Ça va? » « Oui, ça va aller, je vais aller faire un tour, question de mesurer si j’ai atteint mon point de rupture…»