WinterPride 2014

Pour le ski et... l’après-ski

Olivier Gagnon
Commentaires

Le mois de janvier peut être rude au Québec, vous le savez autant que nous… Les plus frileux d’entre nous prendront les grands moyens : une paire de billets d’avion, direction un tout inclus de Cayo Largo, question de peaufiner votre bronzage intégral sur des plages interminables. Saviez-vous que d’autres options existent pour changer le mal hivernal de place ? Fugues vous propose une entrevue avec Dean Nelson, l’homme à la tête d’un festival gay hivernal trop peu connu ici : le WinterPride de Whistler, en Colombie-Britannique, qui se tiendra du 26 janvier au 2 février 2014. Au menu : de la neige, des pistes de ski, et de bien beaux mecs !


Tout d’abord, pourriez-vous nous mentionner quelques-uns des principaux points saillants de l’édition de l’année dernière? 

Il y en a tellement ! Pour n’en nommer que quelques-uns, je ne peux passer sous silence la sortie de ski et la marche à travers le village, qui sont bien particulières. En effet, plusieurs de nos participants ont pris part à de nombreuses célébrations de la fierté à travers le monde, mais sont pour la plupart des spectateurs. Cependant, nous leur offrons la chance de participer en nous aidant à faire glisser un gigantesque drapeau de la fierté sur la montagne, jusqu’au centre des congrès du village. Chaque année, de plus en plus de gens participent, se déguisent et ont du plaisir. C’est un peu devenu une parade ! Je dois aussi mentionner les trois jours de célébrations entourant le concours de Monsieur Gay Canada, que ce soit la grande finale ou le défilé de mode. L’an dernier, huit hommes se sont battus pour le titre, et nous avons eu droit à des performances époustouflantes d’un de nos juges, qui était en fait l’un des candidats de RuPaul’s Drag Race, Chad Michaels.

(Mise à jour 28 janvier 2014)
Robert Pettigrew, Monsieur Gay Québec représentera le Québec à la compétition Mr Gay Canada 
Robert Pettigrew est le gagnant du concours Monsieur Gay Quebec / Mr Gay Quebec organisé par le magazine Fugues. Il a été désigné afin de représenter le Québec à la compétition M. Gay Canada qui se tient dans le cadre du WinterPride de Whistler en Colombie-Britannique. Trois jours intenses qui comprendront divers événements, notamment un défi de photo, un défi sportif, un défilé de mode, un défi de maillot de bain et un défi d'art oratoire. L’enjeu ? Remporter le titre de Mr Gay Canada afin de représenter le Canada lors de la tenue de la sixième édition mondiale du concours Mr. Gay World, à Rome, en Italie à la fin août 2014. 

Votez en grand nombre pour Robert Pettigrew sur ce lien.


Côté party, le Pool Party a connu, comme toujours, un immense succès, surtout avec la visite d’un invité plutôt coquin, Brent Everett. Il fallait aussi surveiller les partys, surtout à la fin de la semaine, lorsque les gars ont enlevé leurs bottes de ski pour enfiler leurs souliers de danse. Le party de clôture, appelé Snowball, était sensationnel l’an dernier avec Dj Paul Goodyear qui a fait durer la fête jusqu’aux petites heures.


Et si on parlait de cette année, qu’est-ce qu’on ne peut manquer ?

Si vous êtes un skieur ou un planchiste, vous devez participer à l’un de nos programmes de descentes, c’est une superbe opportunité pour rencontrer de nouveaux mecs. Je dois aussi mentionner les partys Après Ski qui sont, sans aucun doute, les événements les plus populaires. Tout au long de la semaine, nous y avons reçu plus de 3 000 personnes l’an dernier, venus de 26 pays différents. C’est un endroit confortable, avec de la bonne musique, de bons cocktails et des gens qui ont le goût de faire la fête.

En soirée, nous offrons plusieurs types d’événements tout au long de la semaine. Il y a quelques spectacles où vous pourrez aller prendre un verre tranquille, dont la finale de Monsieur Gay Canada. Le Cowboy Party et le GenderBender, quant à eux, sont parfaits pour vous si vous préférez les foules un peu plus petites, mais qui aiment danser. Mais si vous avez envie d’un gros party, la liste est longue : le Furrocious (soirée cuir/uniformes) avec DJ Nick Bertossi, le White Out (soirée pour les plus jeunes) avec Dj Seth Cooper, le Purrlesque (une soirée pour dames) où vous assisterez à des performances burlesques incroyables et finalement, le Snowball, LA soirée que vous ne devez pas manquer avec DJ Ivan Gomez et DJ Phil B qui feront danser un millier de personnes réunies.

 

Whistler est reconnu pour la qualité de ses pistes de ski. Mais que pouvons-nous faire si nous ne savons pas skier?

Ce n’est pas un problème! Nous organisons plusieurs activités pour les gens qui ne skient pas : des randonnées de motoneiges, de la randonnée en forêt, des journées au spa, des activités culinaires et activités de relaxation comme le yoga.

 

En terminant, pouvez-vous me glisser quelques mots sur la communauté gaie à Whistler ? C’est impressionnant de savoir qu’un village touristique puisse être l’hôte d’un événement de cette envergure.

En fait, on compte à peu près plus de 10 000 personnes (saisonniers et permanents) à Whistler, dont plusieurs travaillent dans l’industrie du tourisme. La communauté gaie  est plutôt petite, mais nous avons réalisé que la communauté bisexuelle est plutôt forte ! Quand on considère que la moyenne d’âge est de 25 ans et que les jeunes sont souvent directement sortis de l’université ou en relâche… Whistler représente un endroit plutôt sécuritaire pour expérimenter leur sexualité et avoir du plaisir !