Agressions

Québec Solidaire s'inquiète des cas d’agressions dans le village

Charles Gagné
Commentaires

Les réçents actes violents perpétrés dans le Village gai inquiètent Québec solidaire (QS) qui estime qu'il faut soutenir davantage les organismes communautaires et non seulement envoyer plus de policiers dans le quartier.

La formation politique demande au gouvernement et à la Ville de Montréal de se concerter pour offrir aux organismes les outils nécessaires afin de prévenir ces incidents.

Le renforcement des effectifs policiers ne contribuera qu'à la judiciarisation des personnes en situation d'itinérance, selon Manon Massé, qui portait les couleurs de QS dans la circonscription lors de la dernière campagne électorale.

«C'est avec les organisations bien implantées sur le territoire qu'il faut bâtir une stratégie d'amélioration de la cohabitation sociale pour que tous les citoyens puissent ressentir des effets bénéfiques à long terme», a-t-elle ajouté.

Selon Mme Massé, il serait aussi important de réfléchir sur les causes de ces actes «homophobes et transphobes». Pour ce faire, QS propose de ramener le cours d'éducation sexuelle dans les écoles secondaires de la province, qui a été retiré en 2001.