Lumière sur les phénicia

Réinventer l'épicerie de quartier

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
8977

Chaque mois et si l’actualité le permet, cette page présentera un portrait des Phenicia. Ce mois-ci, les projecteurs seront tournés sur Frank Hénot et Danny Therrien, propriétaires de l’Intermarché Boyer, l’épicerie du plateau.

Frank Hénot et son conjoint Danny Therrien ont acquis le magasin Intermarché Boyer sur l’avenue du mont Royal, au coin de Boyer (ça ne s’invente pas!) en janvier 2010. Rappelons que cette enseigne a été inaugurée en 1960! Elle est donc devenue une adresse incontournable de ce quartier emblématique de Montréal qu’est le Plateau.
 
« Nous nous sommes rencontrés via le site de Priape il y a 14 ans », raconte Danny Therrien. « Nous étions déjà conjoints de fait lorsqu'on s'est investi dans cette affaire. C'était donc un projet de couple. En ce qui me concerne, j'avais envie de m'éclater en devenant mon propre chef d'entreprise. Frank, quant à lui, avait suivi des études de commerce. Il avait été serveur, avant d'entrer chez Olymel, puis Provigo, et d'opérer un magasin Loblaws. Pour ses 40 ans, il voulait avoir son propre commerce, comme une petite épicerie de quartier pour commencer. »
 
« Quand l'Intermarché Boyer a été à vendre, et comme nous avions tous les deux déjà travaillé dans le domaine de l'alimentation, nous nous sommes mis sur les rangs », reprend Danny. « Mais nous venons chacun d'un milieu modeste, alors tous nos amis nous ont aidés à financer notre mise de départ. Dans le cadre d'un contrat d'achat, tout nous appartient désormais, sauf l'enseigne ! »
 
Frank et Danny y développent depuis un concept unique d’épicerie, à l’image de leur clientèle et de son style de vie. «Quand l'épicier réinvente l'épicerie, c'est tout bénéfice. Il fait plaisir de constater que certaines entreprises réhumanisent l'entreprise!», peut-on même lire dans les commentaires de leur page Facebook.
 
« Ce qui a primé dans le choix de cette enseigne, c'est son emplacement. Au cœur du Plateau, c'est notre slogan. Un quartier des plus peuplés et des plus denses, avec des revenus importants. Il y a d'ailleurs beaucoup d'immigrants français sur le Plateau. Certains de nos clients ont pris leur retraite ici, parce qu'ils gagnent au change avec l'euro. Je pense que je n'aurais pas été à l'aise de gérer un commerce dans l'ouest, admet Danny. Sur le Plateau, on y trouve une approche humaine qui nous ressemble. Nous n'avons d'ailleurs jamais eu aucun commentaire sur notre statut de couple, même via l'infolettre où Frank est très explicite. Dès l'ouverture, tout le monde savait qu'on était ensemble pour gérer cette entreprise. »
 
« L'Intermarché Boyer, c'est 85 employés à votre service », annoncent également les propriétaires. « Nous encourageons les producteurs locaux, en plus d'offrir une vaste gamme de produits d'importation. Plus de 2000 produits biologiques, naturels et sans gluten. C'est un tour du Québec et du monde qui vous attend chez nous, en plus de spéciaux exclusifs à notre magasin. » Ouverte tous les jours de 8 h à minuit, leur épicerie offre un service de livraison gratuit à compter de 50 $ d'achat dans leur secteur, et un service de commande téléphonique.
 
Il faut savoir que le couple a créé sa propre bière, fin 2011, laquelle  est devenue partenaire commanditaire du Black & Blue 2013!  Réci-piendaires d’un Phenicia et d’un prix ESTim Commerce de détail en 2013, ils n’hésitent pas à exprimer leur position sur les causes de la communauté LGBT par l’entremise de leur infolettre hebdomadaire. «Bravo à toute notre équipe! Nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons accompli et surtout, nous sommes honorés d'avoir remporté un prix Phénicia ! », concluent Frank et Danny. 
 
L’Intermarché Boyer, l’épicerie du plateau au 1000,
Avenue du Mont Royal Est à Montréal (514-598-5946, info@aucoeurduplateau.com)