Patrice Coquereau - Témoignage

«Le rire m'a sauvé la vie»

Patrick Brunette
Commentaires
Patrice Coquereau

« J’ai envie de dire que mon prochain anniversaire correspondra au début d’une seconde vie. Je prends concrètement conscience de tout le chemin que j’ai parcouru depuis mon premier souffle, en 1961, et mes premières crises d’anxiété, en 1983. Longtemps, j’ai été handicapé par la peur. Je suis aujourd’hui affranchi de cette entrave paralysante. »

Le 8 avril prochain, le comédien Patrice Coquereau célébrera son 53e anniversaire de naissance en se faisant un beau cadeau : la publication de  Guérir à gorge déployée, un livre dans lequel il se raconte en toute humilité. C’est pas parce qu’il rit que c’est drôle… 
 
« Si je n’avais pas eu la capacité de pouvoir m’amuser, je ne serais plus de ce monde » affirme le comédien qui a fait sa marque tant au théâtre, qu’au cinéma et à la télévision.
 
La vie de Patrice Coquereau n’a rien d’un long fleuve tranquille. À lire Guérir à gorge déployée, c’est davantage aux chutes du Niagara qu’on devrait comparer sa vie tumultueuse. Dès les premières pages, Patrice plonge dans le vif du sujet et fait un retour dans le temps : 1983…  un joint… le torrent intérieur. C’est le début des crises d’anxiété et  «le point de départ d’un long combat pour retrouver la joie de vivre.»
 
Trente ans plus tard, l’homme est transformé. «Je suis guéri» sont les derniers mots de ce bouquin autobio-graphique. « En écrivant ce livre, j’avais l’impression de parler de quelqu’un d’autre, comme si cette vie n’était pas la mienne », affirme le comédien qui s’adonne à l’écriture pour la toute première fois.
 
Sans flafla et dans un style épuré, il se met à nu complètement. Tout y passe : sa naissance « avec le cordon au cou », les cauchemars de son enfance, l’éveil de son homosexua-lité, son coming out, son rapport à l’alcool et à la drogue, sa vie amoureuse avec des hommes et aussi des femmes, ses études en théâtre, sa vie professionnelle, sa relation pri-vilégiée avec le paranormal. «J’ai pas mal tout dévoilé! » Mais au-delà de l’aspect biographique de livre, il y a un fil conducteur : l’histoire d’un homme aux prises avec des troubles anxieux. Et surtout, comment il réussit à en guérir. «Je sais que je vais aider bien du monde avec ce livre, avoue Patrice. Je le vis déjà dans les conférences que je donne. Si je n’avais qu’un conseil à donner aux gens aux prises avec ces troubles, c’est : parlez-en!»
 
Ne cherchez pas dans ces pages un quelconque mode d’emploi sur l’art de se libérer de l'anxiété. Il ne s’agit pas d’un livre de psycho pop. «Moi, je ne suis ni psychologue, ni médecin : je veux seulement partager mon vécu» précise-t-il, en toute humilité.
 
Guérir à gorge déployée, c’est l’accomplissement d’une personne qui a toujours eu peur de prendre la parole mais qui aujourd’hui ose le faire. Il l’avoue : il a le trac! Il sait que le lancement de ce livre l’amènera au-devant des caméras dans le rôle de sa vie, le sien. Et il est prêt à se donner à fond : «Avec cette publication, je me mets au monde. Je peux dire que c’est très thérapeutique!»
 
Lors du lancement, à ses côtés, il y aura son amoureux, son mari, celui à qui ce premier livre est dédié : Louis Bertrand. « Il m’a accompagné tout au long du processus d’écriture. Il a été extraordinaire dans son empa-thie, dans son amour », raconte Patrice, follement amoureux depuis sa première rencontre avec Louis, en décembre 2009.