Cyndi Lauper

L’entrevue «She’s still so Unusual»

Patrick Brunette
Commentaires
Cyndi Lauper

En 1983, Cyndi Lauper lançait son album She’s so unusual et faisait danser la planète avec son méga hit Girls just want to have fun. Le 25 avril dernier, le plaisir était toujours au rendez-vous lorsque Cyndi est venue chanter son album mythique au Centre Bell, en première partie de Cher. Fugues profite de la réédition spéciale 30e anniversaire de cet album pour proposer à la chanteuse une entrevue plutôt insolite : 10 questions reprenant les 10 titres de She’s so unusual !

Girls just want to have fun. Il y a 30 ans, tu scandais haut et fort que les filles veulent avoir du plaisir. Que cherches-tu maintenant que tu as 60 ans?
 
Je dois dire que ma vie va très bien. J’ai un fantastique fils de 16 ans. Mon mari et moi venons de célébrer notre 20e anniversaire. Ma carrière va aussi très bien. J’ai écrit la musique d’un show de Broadway, Kinky Boots, qui a gagné le prix Tony de la meilleure comédie musicale en 2013, mon autobiographie a été publiée l’an dernier et est un des best-sellers du New York Times. Je célèbre le 30e anniversaire de la sortie de She’s so Unusual. C’est super de penser que les gens aiment encore cet album et j’en suis très fière. Je travaille présentement sur de nouveaux projets musicaux. Alors pour moi, la vie est plutôt parfaite. Mais je suis déçue de constater qu’il y ait encore autant d’inégalités en 2014. Quand je chantais Girls just want to have fun, c’était ma façon d’encourager les femmes à prendre conscience de leur pouvoir et de faire comprendre aux hommes que nous demandions l’égalité. Je pense la même chose aujourd’hui. Malheureusement, il reste encore beaucoup à faire avant d’être égaux. Les femmes sont moins bien payées que les hommes pour un même emploi. Dans certains pays, les femmes n’ont pas le droit de vote ni même de conduire une voiture. Ailleurs, des femmes peuvent être vendues comme esclaves pour régler la dette d’un homme. C’est surprenant de voir que ça se fait encore dans notre monde moderne.
 
She Bop. Wow! Je viens de lire dans le livret de ton album 30th anniversary She’s so Unusual  que la chanson She bop portait vraiment sur la masturbation! Quand j’étais adolescent, je pensais que c’était une légende urbaine! T’es mon idole! Est-ce que d’autres de tes chansons parlent de sexe sans que ce soit explicite? 
 
Non, seulement celle-là! LOL! Mais c’était important pour moi de dire que les femmes aussi étaient des êtres sexuels. Il n’y avait pas que les hommes qui fantasmaient ou se masturbaient. J’ai grandi pendant une période où les bonnes filles ne pensaient pas à ça et ne faisaient pas ça, c’était très répressif. Donc, j’en ai fait une chanson et je me suis fait du fun avec ça! 
 
 
I'll Kiss You. J’ai lu qu’à tes 15 ans, ta meilleure amie t’a dit qu’elle était lesbienne et en amour avec toi. Est-ce que cette rencontre t’a aidée à te préparer au coming out de ta sœur Elen? Et maintenant que tu as un fils de 16 ans, s’il te disait qu’il est gai, comment réagirais-tu?
 
J’ai toujours su que ma sœur était lesbien-ne. Elle est sortie du placard tard dans sa vie parce que, malheureusement, nous avons grandi à un moment où il y avait beaucoup de haine envers les gais et lesbiennes. Nous avons été élevées dans un environnement italien très macho. C’était très difficile pour elle. Moi, j’aime ma sœur pour qui elle est! Quant à mon fils il est hétéro, mais s’il était gai, ça serait ok, évidemment. On naît comme on naît! Sinon, ça serait comme dire que je ne l’aimerais pas parce qu’il est petit plutôt que d’être grand.
 
 
He's So Unusual. Tu es  so unusual , si insolite! Tu es une personne tellement généreuse et impliquée dans la communauté LBGT (la tournée True Colors, la campagne  Give a Damn, etc.) Tu as aussi participé à mettre sur pied les résidences True Colors à New York, qui accueillent les jeunes LGBT sans abri. Qu’est-ce qui t’amène à te préoccuper autant de ces adolescents?
 
Je suis une mère et je ne peux pas imaginer qu’un parent rejette son enfant, surtout si c’est parce qu’il ou elle est gai, lesbienne ou transgenre. Ces jeunes essaient seulement d’être eux-mêmes et ils méritent de vivre heureux et en santé. Nous devons les aider, et aussi soutenir leurs parents, dans leur processus de coming out. On fait tout ce qu’on peut pour les aider à se rapprocher, à cohabiter ensemble. Et si c’est impossible, nous nous assurons que les jeunes soient accueillis dans un endroit sécuritaire pour obtenir de l’aide et du soutien. C’est pourquoi je suis fière d’être impliquée avec les résidences True Colors, qui fournissent aux jeunes un logement permanent et abordable tout en leur permettant d’acquérir des compétences pour leur permettre d’atteindre leur indépendance. 
 
 
Witness Tu as été témoin de 30 ans d’évolution de la communauté LBGT. Tu t’impliques depuis des années auprès des gais. Qu’est-ce que tu considères comme était ta plus grande contribution?  
 
Honnêtement, mon plus grand accomplissement a été de parler à voix haute alors que l’on me disait de me taire. D’où je viens, on doit soutenir les gens à qui l’on tient. Je ne peux pas rester là sans rien faire en voyant les gens de la communauté perdre leurs droits civils. Lorsque j’ai appris que près de 40% des jeunes Américains sans abris se disaient gais ou transgenres, j’ai su que je devais agir. Je le fais en tant que mère et en tant qu’être humain. C’est pourquoi nous avons créé le fond True Colors, pour donner une voix à ces jeunes et pour mettre en branle un mouvement national. Si nous ne faisons pas quelque chose maintenant, dans 30 ans, même si nous aurons obtenu l’éga-lité devant la loi (comme le mariage gai), nous aurons laissé tomber plusieurs générations de jeunes LGBT. Nous avons tous la responsabilité d’agir maintenant. Si les gens veulent savoir comment, ils peuvent visiter www.truecolorsfund.org.   
 
Money Changes Everything. Hum… J’ai une question personnelle pour toi. Comment aimes-tu dépenser ton argent? As-tu une façon spéciale de te gâter?
 
Des crèmes pour le visage. C’est pas une blague!
 
When You Were Mine Dans cette pièce, tu chantes: « I used to let you wear all my clothes ». Qui aurait voulu porter tous tes vêtements sinon que… les drag queens! Que penses-tu d’elles? Aimes-tu voir des drag queens te personnifier? 

Toutes mes amies drag queens sont les bienvenues dans ma garde-robe! Je suis plutôt petite, donc la plupart de mes vêtements ne leur font pas! Et t’as raison, j’adore les drag queens. J’en avais inclus dans mon vidéo Hey Now et quand j’ai fait la tournée de mon album 12 Deadly Sins, il y en avait dans le spectacle. Souvent, je reçois des clips, sur Youtube, de drag queens de partout dans le monde qui m’imitent. C’est très cool! Et maintenant, j’ai un show à Broadway avec une drag queen comme personnage principal! 
 
 
 
Time After Time était le nom d’un film de science-fiction de 1979, dans lequel Malcom McDowell y jouait l’inventeur d’une machine à voyager dans le temps. Si tu avais une telle machine, où irais-tu? 
 
J’adore les films des années 30 et 40. J’aimerais remonter dans le temps et rencontrer certaines des grandes actrices de cette période qui m’ont inspirées. J’aimerais aussi retourner dans les années 50 et rencontrer Big Mama Thornton, puis aller dans les années 70 pour voir Janis Joplin. Dans le fond, j’aimerais surtout rencontrer les artistes qui ont eu un impact sur ma musique et mon art.
 
 
Quand la chanson All Through the Night a atteint le #5 au Hot 100, tu es devenue la première femme dans l’histoire de ce palmarès à avoir quatre chansons provenant du même album à atteindre ce Top 5. Tu dois être fière! De quel autre accomplissement, depuis 30 ans, es-tu la plus fière?
 
C’est mon fils qui est ma plus grande fierté! Et si je te réponds d’un point de vue professionnel, j’ai eu la chance de faire toutes les choses que j’avais envie de faire : enregistrer des albums, faire des spectacles, écrire, jouer… Donc, c’est difficile d’en choisir juste un. Mais quand Kinky Boots a gagné 6 Tony Awards, en plus des prix Grammy et Emmy, j’en étais très fière!
 
 
Qu’est-ce qui te fait crier Yeah Yeah ces temps-ci?où irais-tu? 
 
LA VIE!
 
 À écouter:  She's So Unusual: A 30th Anniversary Celebration 
À lire: l’autobiographie Cyndi Lauper: A Memoir
Les bonnes actions de Cyndi : cyndilauper.com/charities