Brésil

L'Église fait un pas de plus vers la reconnaissance du mariage gay

L'agence AFP
Commentaires

Un an après la légalisation du mariage homosexuel dans plus d'une dizaine d'États brésiliens, le secrétaire général de la Conférence nationale des évêques du Brésil, Leonardo Steiner, revient sur la position de l'Église de son pays sur ce sujet. Dans une interview accordée au quotidien brésilien O Globo, le secrétaire général qui n'est autre que le porte-parole de l'Église catholique du Brésil, a déclaré qu'il fallait « dialoguer sur les droits de vie commune entre les personnes du même sexe, qui décident de vivre ensemble » précisant « qu'elles ont besoin d'un soutien légal de la société ». 

Dans un contexte national délicat où les crimes homophobes n'ont eu de cesse d'augmenter depuis l'entrée en vigueur de la loi - 312 morts en 2013 - Leonardo Steiner s'est adressé à la communauté catholique : « Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. Évitez toute marque de discrimination injuste à leur égard ».

 

« Cette population est la cible des discriminations »

 

Le porte-parole a conclu son interview en expliquant que « l'Église est en constante évolution, en mutation. Elle n'est pas la même à travers les âges (..). Elle n'est plus la même à travers les temps (...) l'Église cherche toujours à lire les signes des temps, pour voir ce qu'il faut qu'elle change ou non ».

 

L'archevêque de Sao Paulo, Odilo Pedro Scherer, avait tenu des propos similaires peu avant la gay pride en avril 2014 : « Nous ne pouvons nous taire devant les réalités affrontées par cette population qui est la cible des discriminations et victime de la violation systématique de leurs droits fondamentaux. [...] Personnes de bonne volonté, et en particulier chrétiennes, méditez sur cette injuste réalité pour les personnes LGBT et engagez-vous à la combattre, guidées par le principe suprême de la dignité humaine ».



 

  Envoyer cet article

Brésil

L'Église fait un pas de plus vers la reconnaissance du mariage gay

Dans un contexte national délicat où les crimes homophobes n'ont eu de cesse d'augmenter depuis l'en (...)

Publié le 04 juin 2014

par L'agence AFP