la Nissan Note

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Nissan note 2014
nissan Note 021
  • Nissan note 2014
  • nissan Note 021

Une bonne amie remplaçait récemment sa Nissan Versa cinq portes de 2010 par une Nissan Versa Note 2014. La Versa Note est un tout nouveau modèle, plus petit que l’ancienne Versa 5 portes, et aussi plus économique. J’en ai fait l’essai.

 
La Nissan Versa ancienne version avait été saluée par la critique lors de sa sortie même s’il la considérait un peu grande pour une sous-compacte. Il est vrai que la concurrence dans le domaine se distinguait par des modèles distinctifs propres à cette catégorie. La Versa de la première génération avait un look assez pataud. En fait, on voyait tout de suite qu’il y avait de l’espace, mais peut-être pas là où c’était le plus nécessaire, c’est-à-dire pour le dégagement de la tête. La nouvelle version, à laquelle s’adjoint le nom de Note a conservé à peu près le même espace intérieur, mais les dimensions extérieures ont été réduites. La silhouette s’en retrouve par ailleurs dynamisée, avec des flancs légèrement incurvés s’élargissant vers l’arrière, une tendance – les flancs sculptés – que l’on retrouve chez beaucoup de constructeurs et qui n’a aucune raison que l’esthétis-me. Par le choix des matériaux, la Note est aussi plus légère que la précédente. Enfin, le constructeur a choisi de la munir d’un moteur un peu moins puissant (109 chevaux au lieu de 122 pour la génération précédente), mais la différence sur route est à peine perceptible puisque la Note est plus légère. En revanche, elle gagne encore en économie d’essence ce qui était le but recherché par le constructeur. Une sous-compacte de nos jours doit se distinguer par sa frugalité. Si la planche de bord a été redessinée et simplifiée, elle reste sobre et même un peu austère. C’est noir sur noir. En revanche, la sobriété semble se conjuguer avec la qualité de fabrication, et à défaut de séduction on profitera du sérieux de l’assemblage. Le plus étonnant dans ce petit véhicule reste l’espace réservé aux jambes des passagers même quand les sièges avant sont reculés au maximum. Ces derniers bénéficient d’un dégagement impressionnant. Le coffre, lui, perd en profondeur et en volume. Mais c’est le prix à payer pour rejoindre le clan des sous-compactes, de la Honda Fit en passant par la Toyota Yaris, où la Fiesta de Ford et la Chevrolet Sonic. 
 
Sur autoroute et en ville, c’est là où la Note est la plus à l’aise. Elle se révèle confortable, peu bruyante et permet d’effectuer de longs trajets dans un confort appréciable pour une petite voiture. Sur route, il ne faut pas la brusquer sinon les limites se font rapidement sentir. Mais après tout, ce n’est pas pour vivre des sensations fortes que l’on s’installe à son volant. Un bémol toutefois, la position du levier qui permet aux dossiers avant de s’incliner demande un temps d’adaptation, tant l’espace est compté pour l’atteindre. Disponible en trois niveaux de conforts, SL, SV et SR, il faut cependant opter pour la SV pour avoir la climatisation, les vitres électriques et la commande à distance des portières. Si pour certains ces accessoires semblent superflus, alors ils pourront se procurer une Note à partir de 13 448 $. La fiabilité à bon prix sans fioritures.