Le samedi 2 aout / DJ Whitney Day

«Spinner» de New York à Montréal

Julie Vaillancourt
Commentaires
Whitney Day
Photo prise par © Whitney Day

Le 2 août prochain, la DJ américaine Whitney Day sera derrière les tables tournantes du Lesbomonde avec une musique «dance-floor-ready house», aux rythmes latins, souls, tribaux et percussifs. Débutant son incursion dans l’univers musical très jeune, avec le piano et le chant choral, la tromboniste de formation performera 2 fois au Carnegie Hall, avant l’âge de 12 ans! Elle se retrouvera même sur les bancs d’école de la célèbre LaGuardia High School for Music de New York, où le film Fame d’Alan Parker fut tourné, avant d’étudier la philosophie au Umass Amherst. Et ce,  en continuant de jouer du trombone, en enregistrant dans des studios de New York et Londres. Après sa graduation, elle composera pour le cinéma et la télévision (MTV, Discovery Channel). De ce parcours musical impressionnant, elle découvre le milieu du deejaying.

 

Comment en es-tu venue au deejaying?

Ayant grandi à Manhattan, je fréquentais les clubs de la ville et de Brooklyn. J’étais fascinée par les DJ. Ce concept de totalement réima-giner une chanson, en la mixant avec différents morceaux  m’inspirait complètement. Un jour, j’étais motivée ; j’ai amené deux tables tournantes, un mixer, des speakers et  j’ai commencé la pratique. Ça n’a pas pris de temps avant que j’obtienne mon premier contrat…Le soir où j’ai commencé à mixer à l’extérieur de ma chambre, c’était le début de ma carrière de DJ  et je n’ai jamais arrêté depuis!

C’est ta première performance au Canada. À quoi peut-on s’attendre?

Je suis très excitée de performer à Lesbomonde. Mon processus de DJ est totalement spontané. Je choisis de la musique sur les lieux, en fonction du feeling de la soirée, mes inspirations du moment, la grandeur de la pièce, l’énergie du public, etc. Honnêtement, je ne sais pas ce que je vais jouer, tant que je n’aurai pas mes deux mains sur les tables! Ça rend la soirée fascinante et rafraichissante, tant pour moi que pour le public!

À deux reprises, tu as été DJ lors de la Fierté de New York et nommée «la reine du Nightlife Lesbien» par le Time Out de NY. Tes impressions sur le night life LGBT New Yorkais?

À New York, il y a en général une séparation entre les gais et les lesbiennes (même si je suis DJ pour les deux). À Brooklyn, il y a l’émergence d’une scène plus «queer» qui tend à se mélanger. À Manhattan, où je suis née et j’ai grandi, mon sentiment était que les lesbiennes n’avaient pas le gros bout du bâton, avec peu ou pas d’options. Lorsque je sortais, j’étais déçue du choix des lieux et de la musique. Les gais ont un million d’options, avec de superbes endroits et des DJ de pointes! Cela me semblait injuste, je savais que ça devait changer! Au début, je voulais «spinner» lors de gros party, dans des endroits de qualité… mais quelqu’un devait créer ces partys, alors j’ai dû sortir et organiser le tout moi-même. Après plusieurs années dans la production d’événements, je suis contente d’avoir choisi ce chemin. Je suis FIÈRE d’offrir d’incroyables événements pour les femmes et LGBTQ new-yorkais.

Tu as voyagé à l’international pour ta carrière de DJ. Ton meilleur spectacle?

C’est une question difficile! Récemment, j’ai été DJ au Madison Square Garden pour un match de la Women’s National Basketball Association (WNBA). C’était incroyable de jouer dans un endroit aussi grand, pour un événement sportif d’envergure! Pour ce qui est du clubbing, je dois admettre que mon Pride Sunday Party est reconnu pour être LE PARTY au Marquee Night-club de New York. Avec 1500 filles et LGBTQ dans l’assistance à l’endroit no.1 de New York, l’énergie y est incomparable! Cette année, j’ai programmé DJs Betty Ford (Allemagne), Sveta (Australie) et Mary Mac (États-Unis) avec les numéros d’une trapéziste et d’un groupe féminin de percussions! J’encourage les LGBTQ canadiens à venir expérimenter, l’année prochaine, mon Pride Sunday Party à NY, le dernier dimanche de juin 2015.  

---------------------------

Lesbomonde Réunion aura lieu à Espace des Arts (9 rue Sainte-Catherine E.) 

www.diverscite.org

Outre Whitney Day, on pourra entendre ShaydaKiss, Sandy Duperval et Lana Moufraj.

www.whitneyday.com

www.facebook.com/whitneyday

 

POUR ACHETER EN LIGNE LE BRACELET 4 JOURS

http://www.priape.com/fr/catalog/product/view/id/54226/s/four-day-access-pass/?___from_store=en