VIH / sida

La prochaine conférence sur le sida aura lieu en Afrique du Sud en 2016

L'agence AFP
Commentaires

La 21e conférence internationale sur le sida aura lieu en 2016 à Durban, en Afrique du Sud, qui avait déjà accueilli l'évènement seize ans plus tôt, ont déclaré vendredi les organisateurs.

La 20e édition de la conférence, qui réunit scientifiques, responsables politiques, praticiens et militants, s'est achevée à Melbourne en Australie après avoir réuni quelque 13 600 délégués pendant six jours dans la métropole australienne.

La prochaine conférence aura lieu du 17 au 22 juillet 2016 dans une ville où l'évènement bisannuel, organisé en 2000 pour la première en Afrique, avait constitué "un tournant" de la lutte contre le virus VIH et le sida, a déclaré Chris Beyrer, professeur à la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, aux Etats-Unis.

Il en assurera la vice-présidence avec Olive Shisana, qui dirige le Human Sciences Research Council (HSRC) sud-africain. En 2000, la conférence s'était déroulée à une époque où des centaines de milliers d'Africains mouraient chaque année du sida faute des médicaments, disponibles dans les pays riches mais que les plus pauvres ne pouvaient s'offrir.

Sous l'impulsion de l'ex-président Nelson Mandela, elle avait été pionnière dans la baisse des prix des médicaments et avait marqué une étape contre le déni alors officiellement affiché par l'Afrique du Sud, pays où l'on compte le plus grand nombre de séropositifs au monde.

«Un retour à Durban 16 ans après la dernière conférence organisée en Afrique offrira une occasion historique pour combler ce fossé en matière de traitement», a dit Chris Beyrer.

Les principaux sujets à l'ordre du jour devraient être la fourniture de médicaments à tous ceux qui en ont besoin et la détresse des femmes infectées par le VIH en Afrique.

«Durban est le 'ground zero' pour les femmes victimes du VIH et c'est pourquoi nous pensons qu'il est essentiel d'y être présents», a-t-il souligné.

Quelque 78 millions de gens ont été contaminés par le VIH depuis 1981 dans le monde, dont 39 millions de morts des suites du sida, selon le programme Onusida. L'an dernier, 35 millions de personnes vivaient avec le virus, dont plus de 70% en Afrique sub-saharienne.