methetrealite.com

Un site pour aider les gens à mieux comprendre

André-Constantin Passiour
Commentaires
meth
Le crystal meth est à la mode déjà depuis quelques années dans la communauté gaie. La popularité du «crystal» tient beaucoup au fait qu’elle augmente le désir sexuel, elle fait tomber les inhibitions, les tabous… On se sent ainsi libéré, désinhibé totalement. On se sent plus fort sexuellement, on est plus ouvert aux expériences, elle renforce les sensations et le plaisir ressenti. On atteint ainsi le nirvana du nirvana et, bien sûr, on veut retrouver à nouveau ce sentiment… On tombe sous la coupe du crystal meth qui devient ainsi très vite «addictif» et les conséquences pour la santé peuvent être très graves pour ces hommes… Le site methetrealite.com voit le jour afin d’informer, de sensibiliser et d’aider ceux qui sont aux prises  avec cette drogue…
«L’un des effets que je remarque chaque fois que je consomme, c’est la consommation, justement. L’appétit grandit. On devient des surconsommateurs hyperactifs on pourrait dire; il n’y a plus de limi-tes et on ne peut pas rester en place. On est toujours dans l’action, et dans un sauna, le crystal augmente bien sûr l’appétit sexuel», Sylvain ;  «À chaque fois que je consommais, j’avais des relations sexuelles non protégées avec des hommes sans que ce soit prévu. Je me disais par la suite, un peu paniqué : mais qu’est-ce que je viens de faire ? Jusqu’à ce que je réalise que c’est exactement ce que je recherchais, des relations non protégées», Robert, 39 ans. Ces deux extraits constituent un exemple de quelques témoignages de consommateurs qui viendront enrichir peu à peu le site et qui en disent long sur les effets de cette drogue qui agit comme un euphorisant et stimulant. 
 
«Nous avons retardé la mise en ligne pour des raisons techniques et voulions avoir un contenu pouvant répondre le plus possible aux besoins des personnes qui viennent le consulter. Peu de ressources sont présentement accessibles, car la réalité du crystal meth à Montréal est relativement récente. Offrir de l'information pertinente et utile où les gais de Montréal  peuvent s'y retrouver sans être stigmatisés est un grand défi. On essaie d'être plutôt «low profile» pour rejoindre les consommateurs de crystal. On n’a pas le goût que les médias grand public parlent des gais négativement en y associant le crystal meth, ce qui aurait vraiment l'effet contraire que nous souhaitons. Nous espérons travailler conjointement avec les différentes ressources du réseau de la santé et du réseau communautaire», explique le Dr Pierre Côté de la Clinique médicale du Quartier Latin, clinique qui est le maître d’œuvre du site methetrealite.com.
 
Bien sûr, plus les risques augmentent, plus il y a de chance de contracter des ITSS (infections transmissibles sexuellement et par le sang), comme le virus du VIH, entre autres. «Il est souvent plus difficile de contrôler sa consommation. Les patients ont peur d’être jugés, nous sommes aux premières loges pour constater l’ampleur et les conséquences de la consommation de crystal meth dans la communauté gaie montréalaise tant sur la santé physique que mentale», nous avait dit plus tôt cette année le Dr Côté.
 
De facture et de design sobres, simples, sans images tape-à-l’œil ou choc, ce nouveau site désire inciter les gens à s’informer le mieux possible et les aider, éventuellement, à moins consommer, à se renseigner sur le sexe sécuritaire et à consulter…
 
«Nous sommes est très contents d'avoir finalement mis en ligne notre site methetrealite.com», souligne le Dr Côté. Avec la période des vacances qui bat son plein, les activités et les événements entourant les festivités de la Fierté qui attirent bon nombre de gens et de touristes, un tel site peut être consulté discrètement, et ce, de partout et à toute heure… 
 
Clinique médicale du Quartier Latin, 905, boul. René-Lévesque Est, Mtl.
514-285-5500 ou cliniquequartierlatin.com