Prévention du VIH

Accepter une personne séropositive, c’est aussi se protéger

Étienne Dutil
Commentaires
acepter

Profitant de la plus récente Marche des Fiertés de Paris, on a lancé une campagne de lutte contre la sérophobie dont le slogan est : «Parce qu’accepter une personne séropositive, c’est aussi me protéger». Un site dédié, jaccepte.org explique l’objectif de la campagne.

Pourquoi cette campagne ? «Tout simplement parce qu’il y a urgence !» souligne Jean-Luc Romero, président du CRIPS Ile-de-France. Cette campagne s’appuie notamment sur deux données. L’une est la «difficulté fondamentale à dire sa séropositivité» ; la deuxième est le «fort isolement dont sont victimes les personnes touchées : ce sont plus de 50 % des gais séropositifs qui vivent seuls». PourJean-Luc Romero, «il y a urgence à s’engager contre la sérophobie et surtout à mener une action déterminée pour l’intégration pleine et entière des personnes séropositives. Prévention, plaisir, égalité, dignité, projets de vie, tous ces mots peuvent et doivent se conjuguer ensemble, que l’on soit séropositif ou séronégatif !» Cette campagne se compose d'une collection de sept cartes postales ainsi que d’un badge symbolisant un bouton rose.