États-Unis

Le mariage gai autorisé en Virginie

L'agence AFP
Commentaires

La semaine dernière, une cour d'appel fédérale est allée à l'encontre de l'interdiction des mariages entre personnes de même sexe dans l'État de Virginie, une nouvelle victoire pour les partisans des droits des homosexuels aux États-Unis. Cette cour d'appel de Richmond a estimé que l'interdiction prônée par la Virginie violait la Constitution.

«Le choix de la personne avec qui on se marie est une décision très personnelle qui change le cours de la vie d'une personne», a indiqué la cour. "«Priver de ce droit les couples de même sexe les empêche de participer pleinement à la société, ce qui est précisément le type de ségrégation que le 14e amendement de la Constitution ne peut accepter».

Le gouverneur de l'État, le démocrate Terry McAuliffe, s'est dit «ravi» de cette décision, faisant naître l'espoir que les autorités de Virginie pourraient bientôt célébrer des mariages entre couples de même sexe. «C'est une décision historique et ses effets souligneront encore une fois que la Virginie est un État ouvert et accueillant pour tout le monde», a indiqué le gouverneur dans un communiqué.

La Virginie avait de fait interdit le mariage homosexuel en 2006 quand un amendement ajouté à sa Constitution, approuvé par 57 % des votants lors d'un référendum, précisait que les mariages devaient être célébrés exclusivement entre un homme et une femme. Les lois sur le mariage sont votées au niveau de chaque État américain. Mais dans une décision historique de juin 2013, la Cour Suprême a invalidé la Loi de défense du mariage, qui définissait le mariage comme l'union entre un homme et une femme, reconnaissant aux couples homosexuels les mêmes droits en termes de protections ou d'allocations qu'aux couples hétérosexuels.

Les mariages homosexuels ont été légalisés dans 19 des 50 États américains, plus la capitale Washington. Ils restent interdits principalement dans le sud du pays, plus conservateur.