Lesbiennes

Une nouvelle revue lesbienne créée grâce au financement participatif

Chantal Cyr , L'agence AFP
Commentaires

Well Well Well, nouvelle revue lesbienne française, disponible à partir du 12 septembre, a vu le jour grâce au financement participatif, les futures lectrices ayant contribué à hauteur de 25 000 $ pour permettre la parution de ce nouveau semestriel.

Le mook - contraction de «magazine» et de «book» - de 128 pages propose pour 15 euros (22 $) articles de fond, photos imprimées sur du papier de qualité.

La revue, également disponible sur le site revuewellwellwell.fr, a vu le jour grâce à une levée de fonds réalisée sur une plateforme participative: «les 10 000 euros nécessaires ont été récoltes en moins de 15 jours», se félicite-t-on chez Well Well Well, précisant qu'au total, 427 donateurs ont permis de récolter 17 366 euros (25 000$).

«Après la disparition de plusieurs titres, il n'y avait plus de médias imprimés destinés aux femmes homos. Well Well Well entend bien combler ce manque. Et faire partager la richesse de l'histoire et des cultures lesbiennes, souvent peu visibles», peut-on lire dans un communiquéque nous avons reçu.

Le premier numéro accueille un texte de Virginie Despentes, une entrevue de Céline Sciamma (Tomboy), un dossier sur le mariage pour tous, ou encore le soccer féminin.