Londres, Grande-Bretagne

Un chauffeur de bus ordonne à un couple gai de cesser de s'embrasser ou de sortir

L'agence AFP
Commentaires
Why not visit London

Un chauffeur de bus de la société de transport de Londres a ordonné à un couple gai de cesser de s'embrasser ou de sortir du véhicule. Une enquête est en cours après une plainte du couple.


La société qui gère les transports de la capitale britannique, Transport for London (TfL), a ouvert une enquête après qu'un couple gai ait rapporté avoir été l'objet d'une remarque homophobe d'un de ses agents.

Un conducteur de bus a en effet sommé de cesser de s'embrasser un couple d'hommes ou de descendre du bus après une diatribe homophobe. 

Selon Jack James, 23 ans, et son petit ami, alors qu'ils se donnaient un baiser sur les lèvres, le chauffeur les a interpellés en disant: «Vous deux ne le faites pas çà dans sur mon f ** king bus ou vous descendez, je ne veux pas voir ça.» 

Le couple n'a pas réalisé à quoi faisait référence le conducteur dans un premier temps. Ils sont restés dans le bus jusqu'à leur arrêt, et quand l'un d'entre eux lui a demandé de quoi il parlait, le conducteur a répondu: «C'est mon bus ce sont mes règles et je ne veux pas accepter ça, c'est dégoûtant, descendez de l'autobus». 

Après être descendus du véhicule, le bus s'est arrêté à nouveau à leur niveau et leu chauffeur les a publiquement insultés.

L'incident a eu lieu à 22h30 le 8 août dernier, et a été rapporté à la police. 

Ken Davidson, le responsable des bus de TfL, a tenu à rassure les clients gay de la société: «Tous les clients ont le droit d'utiliser nos services sans crainte d'être victimes de violence et de comportement agresssif? Ce qui s'est produit est complètement inacceptable. Nous tenons à rassurer M. James, cet incident est pris très au sérieux et fait l'objet d'une enquête approfondie».

Le conducteur en question est apparemment en congé, et doit être interrogé sur les faits dès son retour au travail.