Mado est au Boutte

La Bitch is back!

Mado Lamotte
Commentaires
mado 11

Pis, vous ne vous êtes pas trop ennuyés le mois dernier ? Je parie que vous ne vous êtes même pas rendu compte de mon absence. Non, ne me le dites pas, j’ai pas mis mon mascara waterproof, je pourrais verser une larme. Absence justifiée, pour cause, mon premier One Mado Show. Vous voulez savoir si ça a marché? Est-ce que j’étais bonne? Y’avais-tu du monde? Ça riait beaucoup? Est-ce que j’ai oublié mes textes? Oui, oui, oui, oui et re-oui! Une expérience que je ne suis pas prête d’oublier, qui m’a fait passer à travers une gamme d’émotions qui ont fait trembler mon pauvre petit corps d’éternelle diva de 29 ans. 

Mais c’est un nouveau chapitre qui s’ajoute à ma longue carrière d’entertainer, je suis comblée de bonheur et, oh joie extrême, cette aventure, presque trop belle pour être vraie, se poursuivra tout au long de l’année 2015 avec des supplémentaires à Montréal et en province. Ceci étant dit, si vous le voulez bien, on parle d’autre chose parce que ça fait 6 mois que je patauge dans mes textes de show et j’ai besoin de chialer un peu sur ce qui se passe sur notre belle planète. Ce sont pas les sujets qui manquent en cette rentrée automnale, ça fait que je me gâroche tête première. Prête pas prête, à Go, je bitche!
 
Retour rapide sur l’été 2014 
Non il n’y aura plus de Mascara. Non je ne suis pas en mauvais termes avec Divers/Cité. Non je ne transfère pas mon show à Fierté Montréal. Non je ne serai pas la prochaine animatrice de Cap sur l’Été. Non je n’ouvrirai pas une succursale du Cabaret Mado au Dix-30. Non je ne suis pas la nouvelle blonde de Gilbert Rozon. Non je ne déménage pas à Québec. Oui je serai encore du paysage des festivals montréalais l’été prochain.
 
La décision de Facebook de revenir sur sa décision d’imposer aux drags queens de fournir leur vrai nom sur leur profil.
Ils étaient mieux de ne pas insister trop longtemps parce que «don’t fuck with a drag queen». Rappelez-vous Stonewall et les répliques assassines de Bianca Del Rio dans Ru Paul’s Drag Race. Pis anyway, sans les drags queens, Facebook serait plate en tabaslak!
 
La libération de Guy Turcotte
J’ai juste une série de sacres qui se bousculent dans ma bouche. Plaider la folie pour le crime atroce qu’il a commis ne devrait pas être un prétexte à réduire sa peine. Au contraire, ça devrait être une bonne raison pour le garder en aile psychiatrique plus longtemps. Si ce gars-là obtient sa liberté provisoire, y’a vraiment un problème avec le système judiciaire au Québec. Je sens que je vais me mettre à parler à l’envers et ma tête va commencer à tourner comme la petite fille dans l’Exorciste.
 
La consternation de Anne Dorval à la télé française
Elle avait toutes les raisons du monde d’être offusquée par les propos diffamatoires d’Éric Zemmour sur le mariage gai. Moi personnellement, je me serais levée et lui aurais donné un bon coup de sacoche. Mais ce qui me désole davantage c’est de voir la quantité de Français qui désapprouvent le mariage pour tous. Hey les p’tits cousins de l’Hexagone, on s’en fout de savoir avec qui Jacques ou Marie dorment la nuit. Que le sexe des époux soit le même, ça dérange qui, ça dérange quoi? Vos curés? Vos valeurs judéo-chrétiennes? Hypocrites, vos églises sont vides. La religion c’est un faux prétexte. C’est de l’intolérance pure et malsaine. C’est le bonheur des autres qui vous choque? Votre vie doit être ben ennuyante. On parle de mariage d’amour ici, pas de mariage forcé. Merde alors, qu’on laisse donc les gais se marier en paix! 
 
Le retour du hockey 
Bon, je sens que je vais me faire haïr par mes lectrices lesbiennes mais que voulez-vous, je ne comprendrai jamais l’engouement pour ce sport de pousseux de puck. La natation, la gymnastique, le vélo, le soccer, le tennis et la lutte gréco-romaine sont des sports tellement plus sexys. En fait, c’est pas le hockey qui me dérange comme tel, c’est plutôt le fait que de septembre à mai on en parle matin, midi, soir et nuit. Vivement qu’il se mette à neiger qu’on ait un deuxième sujet de conversation dans les chaumières.
 
La course à la direction du PQ 
Ok, je sais que la politique n’intéresse plus personne au Québec, surtout depuis que le Québec est dirigé par 3 médecins nuls en relations publiques. Mais je sens vraiment qu’on assiste à la fin d’une ère au Québec, celle des libres penseurs, des idéalistes et des innovateurs qui ont à coeur les intérêts de la population plutôt que ceux des grandes multinationales et des bailleurs de fond. À force de ne jurer que par le sacrosaint Dieu de l’argent, on en vient à oublier l’essentiel, l’être humain. Et c’est sûrement pas l’arrivée de Péladeau qui va nous redonner confiance en la gente politique. On veut des Marie-France Bazzo, des Micheline Lanctôt et des RBO au pouvoir! 
 
Le Iphone 6
Ok, là il va falloir m’expliquer un truc. Dans les années 90 les premiers téléphones satellites ressemblaient à des walkies-talkies. Ensuite on a réduit le format considérablement jusqu’à offrir un produit qui tient dans la poche d’un pantalon. Et là, surprise, on ramène le cellulaire à des dimensions de télécommande de télévision. Branchez-vous bâtard! Est-ce que je vais être obligée de m’acheter des jeans baggies pour que mon téléphone fitte dans une poche. Je songe vraiment à envoyer mon Iphone 4 à l’émission Antique RoadShow, il doit valoir une fortune !
 
Le décès de Gilles Latulippe
Mr Variété était un des comiques que je respectais le plus au Québec. Une carrière impressionnante, un talent incroyable, un comédien à tout faire, un grand favori du public malheureusement souvent boudé par les critiques. Tel est le sort réservé aux artistes de variétés. Heureusement c’est le public le big boss! Il était une grande source d’inspiration pour le travail que je fais. Selon moi, avec Yvon Deschamps et Clémence Desrochers, il forme la sainte trinité de l’humour au Québec. Mais je ne suis pas inquiète, il doit déjà être booké tous les soirs pour faire rire les anges au paradis.
 
Mado qui part en voyage
Quoi, y’a un pro-blème? Ca fait longtemps que je ne suis pas partie. Presque 7 longs mois depuis mes derniers spectacles à Paris et Bruxelles et mon escapade à Lille. Oups, c’est vrai, j’ai oublié de vous raconter ce voyage-là! Bof, on n’est pas à un voyage près! Et elle s’en va où encore la bitch? Madrid et Ibiza, rien de moins. Mais rassurez-vous, je ne vais pas m’envoyer en l’air à Ibiza, c’est la basse saison et je vais me reposer chez un ami et profiter de la nature environnante. ( yah sure !!! ) Et Madrid ce n’est qu’une toute petite halte de quelques jours question de revoir les splendeurs du musée Prado, de faire un peu de shopping pour enrichir ma garde-robe d’automne, de me gaver de tapas, de zieuter du beau macho dans le quartier Chuca et ah oui, j’oubliais, et surtout pour assister au concert de mon idole, Kylie Minogue. Ça vous fait suer? Pas moi.