Miami

UNE ESCAPADE À MIAMI POUR LE WHITE PARTY

Olivier Gagnon
Commentaires
miami
miami
  • miami
  • miami

Ah, Miami, ville de soleil, de plage et de beaux mecs. J’ai récemment visité le coin au début septembre, quelques mois trop tôt pour la 30e édition du White Party, organisé par Care Resource, une organisation qui vise à amasser des fonds pour la lutte au VIH/sida dans la communauté LGBT de Miami. Avez-vous déjà réservé vos billets pour l’événement, qui se tiendra cette année du 26 novembre au 1er décembre? Si la réponse est non, voici un survol de l’édition de cette année jumelée à quelques bonnes adresses à Miami et South Beach que j’ai eu l’occasion de visiter durant mon séjour.

eliad cohenUne étape importante dans l’histoire 
Qu’on se le dise,  célébrer le trentième anniversaire d’un party caritatif de cette envergure est plutôt incroyable. Mis sur pied au début des années 80 (le VIH commençait seulement à être connu), l’événement attire encore aujourd’hui les foules de partout à travers le monde autant pour la qualité de son organisation et de son emplacement que pour les beaux mecs qui s’y rejoignent. Parce qu’il faut l’avouer, les mecs du coin (surtout à South Beach) sont tous musclés et bronzés. Et si l’on considère que cette semaine complète de célébrations attire en moyenne de 10 000 à 15 000 personnes, vous pourrez être sûr d’en avoir pour votre argent. 
 
Il semble que les organisateurs aient remué ciel et terre pour bâtir une programmation à n’en ne pas dormir pendant 7 jours consécutifs. Ils ont recruté de gros (et beaux) canons : Eliad Cohen et son party PAPA, les DJ Joe Gauthreaux, notre Alain Jackinsky, Isaac Escalante, Paulo, Abel et bien d’autres. Mentionnons que l’événement principal se tiendra cette année au Perez Art Museum of Miami, un musée d’art contemporain magnifique que j’ai visité lors de mon séjour. Construit sur les berges de la Biscayne Bay, le musée offre des vues assez imprenables sur le port de Miami et sur les gratte-ciel du centre-ville. Organisée plutôt sous la forme d’un cocktail dinatoire, cette soirée permettra aux participants de célébrer dans un environnement inspirant. Le clou de la soirée? La performance de la White Party Symphony, dirigée par Sam Hyken et accompagnée du DJ David Knapp. Comme le White Party se déroule durant presque toute une semaine, vous aurez l’occasion de visitez plusieurs lieux mythiques de South Beach, dont le Nikki’s Beach Club et le Score (attention aux files d’attente!). En tout, plus d’une dizaine d’événements sont organisés pour cette édition, dont la soirée pour femmes seulement,  le Cirque Blanc et un party piscine à l’hôtel National. 
 
menQuoi faire à Miami?
Si, comme moi, il s’agit de votre première visite à Miami, certains endroits valent la peine d’être pris en note. Du côté des terres, votre expérience ne serait pas complète sans vous rendre dans la Petite Havane, sur la fameuse Calle Ocho de Pitbull (véritable vedette locale d’ailleurs). C’est charmant, pittoresque et c’est probablement ce qui vous dépaysera le plus dans le coin. Attention aux poulets qui se promènent en liberté par contre! Je vous suggère de vous arrêter dans un resto, de commander un sandwich cubain et d’observer les gens autour de vous; les touristes se mêlent à merveille aux locaux.
 
Si vous préférez la plage et les partys, traversez du côté de South Beach pour vivre la frénésie d’un party continuel. Informez-vous sur les différentes visites guidées du quartier Art Deco, si l’histoire et l’architecture vous intéressent – les guides de la Miami Design Preservation League, les meilleurs, vous donneront des détails croustillants sur ce quartier qui a repris vie il y a moins de 30 ans. De cette manière, vous serez assuré de ne pas manquer le célèbre manoir de Versace et les plus beaux hôtels dont les façades ont jalousement conservé leur look d’origine. Cependant, évitez de tomber dans le panneau des restaurants d’Ocean Drive; ils sont de véritables attrapes touristes plus semblables les uns que les autres. Ne manquez pas aussi, toujours sur Ocean Drive, des hôtels mythiques qui ont fait l’histoire, dont le Carlyle, qui a été le lieu de tournage de la Cage aux folles.  
 
white partyLa vie gaie est parfaitement intégrée à la ville. On compte plusieurs bars et clubs gais, dont le Palace (en plein cœur d’Ocean Drive, c’est l’endroit parfait pour voir et être vu), le Score (la véritable boîte de nuit gaie de South Beach) et le Twist (sept ambiances différentes pour passer la nuit complète à vous amuser, danseurs nus inclus). Petite note : les consommations sont dispendieuses, comme tout le reste de la vie à South Beach, et les gens sortent très tard, puisque les bars ferment vers 5 h. Arrivez donc vers 1 h pour en profiter au maximum. Côté hôtel, j’ai eu la chance de passer 2 nuits au Gaythering, tout au bout de Lincoln Road. Ce petit motel hétérofriendly est charmant et réellement parfait pour passer un séjour entre amis un peu à l’écart du brouhaha de la plage. Ils ont mis un grand effort dans les détails, autant pour les petites attentions aux clients que dans le design. Ils offrent même sur place un petit spa, dont l’accès est gratuit pour les résidents. Finalement, une section de la plage de South Beach est reconnue comme le coin gai; en vous rendant au coin de la 12e rue et d’Ocean Drive, vous apercevrez facilement le gros drapeau de la fierté et les beaux mecs. À éviter si vous n’aimez pas les regards insistants!  Une chose est certaine : en combinant la communauté locale, les habitués du coin et les gens venus de partout à travers le monde pour faire la fête durant le White Party, vous ne saurez plus où donner de la tête à Miami. Bon voyage! 
 

Ce voyage a été rendu possible grâce au soutien de Visit Florida et le Greater Miami Convention & Visitor Bureau visitflorida.com miamiandbeaches.com

La 30e édition du festival WHITE PARTY de Miami se tiendra du 29 novembre au 1er décembre 2014. Plus d’infos au whiteparty.org