Question retraite

l'heure de la retraite finit toujours par arriver

Angela Iermieri
Commentaires
homme gai

« Et ce moment en sera un heureux! », disent 90% des répondants du tout dernier sondage de Question retraite. J'imagine qu'ils ont plein de projets en tête! Voyager, sans doute, comme l'ont dit la majorité des répondants, ou tout simplement être libre de leur temps. La majorité a confiance d'économiser suffisamment. Mais sont-ils démesurément optimistes? Après tout, seulement le quart des répondants disent avoir des objectifs précis de revenus de retraite. Or, pour savourer pleinement ce grand jour de leur vie et profiter de cette nouvelle liberté, il faut l'avoir bien planifié...

Lisez ces conseils en cessant de vous dire que :
 
1. «La retraite est encore loin, il me reste amplement de temps» 
C'est plutôt le contraire. Plus on commence tôt à épargner, moins l'effort sera grand. Or, la majorité des gens n'y pensent sérieusement qu'environ 10 ans avant leur retraite. C'est un peu tard! Planifier une rencontre avec votre conseiller dès maintenant pour profiter vraiment de ce jour heureux... et pas si lointain!
 
2. «Je suis trop jeune, j'ai d'autres préoccupations»
Remettre à demain ce que vous pouvez faire dès aujourd'hui n'est pas une bonne idée, tout simplement parce qu'il y aura toujours un nouveau projet qui prendra le dessus sur l'épargne. L'idéal est de mettre en place un plan financier dans lequel vous établissez clairement vos objectifs et vos priorités. Vous planifiez bien vos vacances, n'est-ce pas? Alors pourquoi ne pas aussi planifier votre avenir 
financier ?
 
3. «Je n'ai pas d'argent»
Ça n'est pas une bonne excuse! Vous pouvez épargner par versement, même de petits montants. Payez-vous en premier et créez ainsi une habitude d'épargne : 61% des répondants au sondage qui ont l'habitude d'épargner utilisent le prélèvement automatique. Peu importe le montant à investir, c'est plus facile d'épargner ainsi! 
 
Ou encore, profiter des régimes avec déduction sur le salaire comme le Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) collectif ou du régime volontaire d'épargne retraite (RVER) que votre employeur devra mettre en place. Le montant sera directement prélevé de votre paie. Évitez de vous retrouver à quelques années de la retraite en vous disant : « J'aurais dû y penser plus tôt! »
 
4. C'est bien beau, un REER, mais l'argent ne m'est pas accessible
C'est le principe du REER, en effet! Les sommes amassées, à l'abri de l'impôt, est la source de revenu à la retraite la plus fréquemment mentionnée par nos répondants (60%) et avec raison! L'économie d'impôt qu'il procure permet d'accumuler plus rapidement. Mais le REER, tout comme le CELI , sert également à d'autres projets, tel que l'achat d'une première maison ou le retour aux études . Une analyse de votre situation permettra à votre conseiller ou planificateur financier* de vous faire les recommandations adéquates afin de trouver le véhicule de placement le mieux adapté à votre situation. 
 
5. J'ai un fonds de pension
Voilà un autre débat! Prévoyez-vous travailler au même endroit tout au long de votre carrière? Aurez-vous toujours un fonds de pension? Plusieurs changements dans les régimes de retraite font en sorte que de plus en plus d'employeurs en modifient les critères. Ils sont généralement moins généreux, quand ils ne sont pas tout simplement abolis. 
 
* Chez Desjardins 
le planificateur financier agit pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.
 
 
 
Angela Iermieri est planificatrice financière au Mouvement Desjardins. Elle est membre de l’Institut québécois de planification financière (IQPF) et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc