Jusqu’au 15 mars 2015 : Les affiches publicitaires et les illustrations pour magazines

Warhol s’affiche 

Karl Mayer
Commentaires
Andy Warhol
Andy Warhol
Andy Warhol
  • Andy Warhol
  • Andy Warhol
  • Andy Warhol

Chef de file du mouvement Pop art américain, Andy Warhol a vu ses oeuvres largement médiatisées tout comme sa propre image. Au-delà de cette importante médiatisation dont il fut l’objet, qu’en est-il du génie publicitaire de Warhol, de sa capacité à créer une affiche pour vendre un produit, une cause ou un évènement ? Le collectionneur et historien de l’art montréalais Paul Maréchal révèle une autre facette de la démarche du créateur en matière de design graphique. Sa passion l’a amené à réunir 50 affiches et près d’un millier d’illustrations contenues dans plus de 400 magazines. Le fruit de ses recherches est exposé au Musée des Beaux Arts de Montréal jusqu’au 15 mars 2015.

Warhol a entrepris sa carrière comme illustrateur, travaillant surtout pour des magazines de mode, mais pas seulement. Il a aussi créé des pochettes de disques, des publicités de parfums, des cartes de Noël, des couvertures de livres, fait des vitrines pour Bonwit Teller… 
 
Rares étaient les galeries new-yorkaises qui exposaient les jeunes artistes dans les années 1950. Le graphisme leur offrait donc une plus grande stabilité financière et les libérait de l’incertitude liée à la vie d’artiste peintre. À la fin des années 1950, la photographie a supplanté l’illustration. Warhol a d’ailleurs très bien résumé la situation : « À mes débuts, l’art était en plein déclin. Les illustrateurs de magazines et de pages couvertures commençaient à être remplacés par les photographes. Et quand on a fait appel aux photographes, je me suis mis à exposer en galerie » 
 
Warhol est passé de l’illustration, dans les années 1950, à la peinture, dans les années 1960, pour deux facteurs : la crise générée par la chute dramatique des profits des magazines et le nouvel engouement pour le photojournalisme qui, aux yeux des directeurs artistiques, traduisait plus objectivement l’émotion. De ce fait, l’illustration a été davantage associée aux galeries et aux musées. Warhol a dû réévaluer sa propre pratique artistique et s’est alors servi de la photo pour réaliser ses tableaux, avec le résultat que l’on connaît. 
 
Les affiches rassemblées dans cette exposition ont toutes fait l’objet d’une commande à Warhol. Il s’agit donc d’affiches publicitaires originales puisqu’elles ont été créées par Warhol dans le but précis de servir le médium de l’affiche. Ce n’est qu’au milieu de sa 
carrière, soit à partir de 1964, que, devenu célèbre par sa série des boîtes de soupe Campbell’s, il commence à recevoir des commandes d’affiches. Trois thématiques dominantes s’en dégagent : produits de consommation, stars de la musique et évènements culturels : c’est un portrait de société, miroir de son époque et aussi de la nôtre, d’où la fascination qu’exerce encore son œuvre aujourd’hui. 
 
Musée des beaux arts de Montréal 1380, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, Québec
www.mbam.qc.ca  Ouvert du mardi au dimanche