Xtra cessera en février la publication de ses trois journaux LGBT

L'équipe de rédaction
Commentaires

Les dernières éditions de Capital Xtra et d’Xtra West seront publiées le 12 février prochain, alors que Xtra Toronto paraitra pour la dernière fois le 19 février, une édition spéciale, qui soulignera le 31e et dernier anniversaire de la publication. Il ne s’agit pas d’une faillite, mais d’une réorganisation en profondeur du modèle d’affaires de Pink Triangle Press.

Dorénavant, Pink Triangle Press entend se concentrer sur sa plateforme d’information DailyXtra, sur la production de contenu vidéo et sur son site de rencontres — très profitable — Squirt. Selon un ancien employé d’Xtra, l’entreprise a pris plusieurs décisions onéreuses au fil des trois dernières années et n’a pas réussi stabilisé son nombre de lecteurs, mais surtout avait cessé d’être aggressive au niveau des ventes. Le tirage d’Xtra Toronto avait baisé au fil des ans et se limitait à 36000 exemplaires et rarement les éditions dépassaient 28 pages. Le marché des publications gaies au Canada anglais est en transformation. On peut présumer que l’équipe de In Toronto va tenter de prendre le marché et que des publications hyper spécialisées, seront lancées dans les prochains mois. Une douzaine d’employés d’Xtra perdront leur emploi, mais la production du site web DailyXtra.com, le site de rencontres Squirt.org et quelques autres activités de PTP continueront d’employer 57 people dans les trois villes, a annoncé Ken Poppert, président de Pink Triangle Press. Avec la disparition de ces publications, Fugues devient la plus importante publication LGBT au Canada. Avec un tirage imprimé de plus de 42000 exemplaires et une moyenne de plus de 13000 exemplaires numériques chaque mois, Fugues rejoint, en moyenne, plus de 255000 personnes.