Financement

Ce qu'il faut savoir au sujet du financement hypothécaire

Julie Maillé
Commentaires
desjardins

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions qui nous sont les plus fréquemment posées au sujet des taux et hypothèques de Desjardins.

J’ai contracté une hypothèque à taux d’intérêt fixe. Est-ce-que la baisse du taux directeur de la Banque du Canada va m’affecter ?
Non, la baisse du taux directeur ne va pas avoir d’impact sur votre hypothèque sauf si le déboursé n’a pas encore été fait. En effet, dans le cas où vous avez signé une hypothèque, mais que celle-ci n’a pas encore été déboursée, vous devriez contacter rapidement votre conseiller pour voir si vous pouvez bénéficier d’un taux fixe plus avantageux que celui précédemment établi.
 
Est-ce que la baisse du taux directeur de la Banque du Canada se répercute automatiquement sur les taux préférentiels des institutions financières? 
Non. Historiquement, les institutions financières ont eu tendance à transposer les variations du taux directeur sur leurs taux préférentiels, mais ce n’est pas automatique. En janvier 2015 par exemple, le taux directeur de la Banque du Canada a connu une diminution de 0,25 % alors que la plupart des institutions financières du Canada n’ont abaissé leurs taux préférentiels que de 0,15 %.
 
À quoi peut-on s'attendre au niveau des taux d'intérêt ?
Nul ne peut prétendre avec certitude ce qui arrivera. Les taux d'intérêt demeurent à un niveau historique très bas. La banque Centrale a pris la décision d’abaisser son taux directeur en début d’année afin de soutenir une stratégie de croissance pour ainsi pallier le ralentis-sement des activités d’exploitation des ressources dans l’ouest du pays. Selon plusieurs économistes, de nouvelles baisses pourraient avoir lieu au cours des prochains mois. Notre recommandation : dans ce contexte, il pourrait être judicieux de choisir une durée et une structure de prêt qui permettent de bénéficier des taux actuellement bas. Par ailleurs, nous vous conseillons de planifier votre budget selon les coûts d'emprunts actuels en y ajoutant un petit coussin pour s’assurer de pouvoir faire face à de légères hausses éventuelles !
 

DES QUESTIONS?

Toujours à l'écoute des besoins de la communauté, Desjardins souhaite obtenir vos questions ou vos suggestions de sujets qui pourront être rédigés par divers professionnels (notaire, avocat, fiscaliste, etc.) Écrivez à : [email protected] pour faire part de vos suggestions.

 
Si j’achète une propriété, quels sont les éléments à considérer pour protéger mon/ma conjoint(e)?
Pour un couple homosexuel comme pour un couple hétérosexuel, les deux éléments les plus importants à considérer sont les assu-rances et le testament. Vous avez donc deux références à privilégier : votre conseiller financier pour les assurances lorsque vous préparez votre hypothèque; votre notaire pour le testament.
 
Le Régime d’Accession à la Propriété (RAP) s’applique-t-il si mon/ma conjoint(e) est du même sexe que moi?
Oui, cela s’applique. Légalement, il n’y a pas de différence entre un couple de même sexe et un couple hétérosexuel. Il faut toutefois sa-tisfaire aux conditions générales permettant de bénéficier au Régime d’Accès à la Propriété. Parlez-en à votre conseiller Desjardins.
 
Quels sont les éléments à considérer pour choisir entre un taux fixe ou variable ?
La décision dépend de chaque personne. Le taux fixe permet une stabilité à plus long terme, une tranquillité d’esprit, tandis que le taux variable évolue en fonction du marché, du contexte économi-que. La décision dépend de votre tolérance au risque et de votrecapacité à faire face aux fluctuations de marché. Il est aussi possible de faire du fractionnement hypothécaire et ainsi séparer le prêt en deux afin d’avoir une tranche à taux fixe et l’autre à taux variable. Le meilleur des deux mondes est ainsi possible.
 
Quel est le montant requis pour la mise de fonds ?
La mise de fonds est le montant nécessaire qui doit être payé afin de faire l’acquisition de votre propriété. Pour un prêt hypothécaire conventionnel, le montant de la mise de fonds doit être de 20 %. Adve-nant le cas où le montant est inférieur à 20 %, vous devrez payer une assurance hypothécaire. Avec l’assureur hypothécaire, le montant minimum est de 5 % pour une résidence unifamiliale ou un duplex et de 10 % minimum pour un immeuble de 3 ou 4 logements. 
 
Outre le montant de la mise de fonds, quels sont les autres frais à prendre en considération lors d’un achat ?
Plusieurs frais doivent être pris en considération. Entres autres, il y a la taxe de bienvenue, les frais de notaire, les frais d’inspection, les taxes municipales et scolaires et les frais de déménagement. Ce sont les postes de dépenses les plus importants à prendre en compte pour bien planifier son budget de déménagement. Pour une liste exhaustive, vous trouverez le tout sur notre site desjardins.com. Ces frais représentent entre 3 et 5 % de la valeur de votre maison.
 
Quelles sont les options qui s’offrent à moi si je désire faire des rénovations ?
Plusieurs options s’offrent à vous. Si vous bénéficiez d'une clause multiprojet, vous pouvez l'utiliser afin de profiter de l’équité dispo-nible sur votre prêt hypothécaire. Cette solution n’exige pas de re-passer chez le notaire. Si vos rénovations sont plus élevées que de l’équité disponible, vous pouvez transformer votre prêt en marge de crédit. La marge de crédit permet d’avoir un financement de l’ordre de 80 % de la valeur de votre propriété. Après avoir lié votre prêt existant, la balance disponible vous permettra de faire les rénovations sur votre propriété. Cette option peut engendrer un passage chez le notaire. Pour en savoir plus sur les solutions possibles, n’hésitez pas à contacter votre conseiller.
 

Desjardins Julie Maillé


 

JULIE MAILLÉ
est directrice expérience membres et clients. 
Elle est également représentante en épargne collective
pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.