INTER-VUES_KYRIAN MALONE & JAMIE LEIGH

Écriture et transpositions littéraires vers de gais univers

Julie Vaillancourt
Commentaires

Il y a près de 9 ans, le couple que forment les auteures Kyrian Malone & Jamie Leigh unissait leurs mains au plaisir de l’écriture. Débutait ainsi une aventure de l’écriture à quatre mains, où les deux femmes se sont exercées à la fanfiction; sur le site slayerstime.net, elles proposaient des récits basés sur des œuvres existantes notamment les séries télévisées et les films. D’un cercle d’admirateurs croissant, les lecteurs demandent des « histoires originales » aux auteures. Elles autopublieront plus d’une cinquantaine de romans lesbiens en tout genre, via leur plateforme web STEDITIONS. Mais voilà que les deux jeunes femmes ne se limitent plus au monde lesbien, elles plongent cette fois dans la romance gaie et l’aventure de l’écriture à six mains. Jamie nous raconte le début de cette nouvelle aventure littéraire.

Vos romans lesbiens se vendent bien et avez une base d’admirateurs à travers la francophonie. Comment en êtes-vous venues à cette idée de « transposer » vos histoires pour un lectorat gai, ou du moins, à raconter des histoires gaies?

L'idée de transposer nos textes nous est venue cet été, lors de la Fierté Littéraire où j'ai participé à une table ronde sur le sujet « Le sexe me fait lire ». Durant la discussion, nous étions plusieurs auteurs invités et avons débattu sur la capacité à écrire des histoires lesbiennes, gaies ou hétéros, à interpréter des personnages sans tenir compte de notre propre orientation sexuelle. Pour Kyrian et moi, cela prenait des allures de défi. Serions-nous capables de revoir nos personnages féminins lesbiens pour en faire des personnages masculins gais ? Nous nous sommes alors tournées vers nos connaissances, notamment un ami gai qui nous aide et qui réadapte nos livres en version gaie. Bien sûr, toutes nos histoires ne seront pas réécrites puisque nos romans lesbiens ne sont pas tous « transposables ». Ce concept inédit a très bien été accueilli par nos lecteurs et de nombreux projets sont à venir afin de proposer des titres mettant en avant la diversité dans la littérature LGBT. 

 

Il y a 3 mois, vous avez commencé à adapter vos histoires et avez déjà publié 6 romans, signés David Cooper. Faites-vous dans l'écriture à 6 mains?

David Cooper est le pseudonyme de notre ami que nous désignons comme consultant puisqu'il est mieux placé que nous pour adapter nos histoires en version gaie. Nous partageons le même désir de rendre la littérature LGBT plus visible. On pourrait à certains égards, considérer cela comme une écriture à 6 mains puisque David doit parfois réécrire des scènes entières ou en ajouter de nouvelles afin d'approfondir certains personnages et asseoir leur cohérence dans les intrigues.

 


Pour vous, en tant que couple lesbien, quelles sont les principales difficultés d'écrire des histoires MxM (Masculin x Masculin)?

En tant que couple lesbien, écrire des histoires gaies ne vient pas forcément naturellement. Pour cette raison, et parce que nous voulons garder le plus de cohérence possible, nous collaborons avec David. Les personnages masculins ne sont pas radicalement différents de nos personnages féminins qui ont très souvent une bonne partie de masculinité en eux. Mais l'approche, la relation charnelle, certaines réactions changent forcément. Là réside l'importance de la réécriture, de l'adaptation, de l'intervention d'une personne extérieure. Le fond de l'histoire en lui-même, les thèmes abordés, les obstacles rencontrés seront les mêmes parce que les difficultés de la vie en général touchent autant les hommes que les femmes. Tous les individus sont égaux face à la mort ou l'amour, seuls les fondements de notre éducation, de nos personnalités respectives entraînent des réactions plus ou moins similaires chez les uns ou les autres.

 

Étant deux femmes lesbiennes qui écrivent des histoires gaies mettant en scène des hommes, avez-vous peur d’être jugées, ou considérées comme des imposteurs?

Nous avons appris que l'écriture d'histoires gaies n'appartenait pas forcément à la gent masculine. En effet, beaucoup de femmes se sont lancées dans la rédaction de romans gais et suscitent autant l'intérêt des lecteurs. De la même façon que les gais lisent des livres hétéros, nombre d'hétéros lisent des romans LGBT. L'important n'est pas tant le sexe de l'auteur, mais l'histoire qu'il raconte, l'acceptation des couples d'hommes comme n'importe quel couple. Pour cette raison, nos histoires, et celles qui ont été adaptées, plongent le couple principal dans une intrigue que l'on pourrait voir au cinéma ou à la télévision.

 

--------- 

La collection de romans des auteurs Kyrian Malone et Jamie Leigh est disponible sur leur site: http://steditions.com/ebooks-gays/romans-et-nouvelles-gays.html

Six titres MxM sont disponibles sur STEDITIONS, en version ebook numérique et imprimée.Les livres sont aussi accessibles sur Amazon, kobobook et lulu.com. Plusieurs titres en cours d'adaptation, dont la saga bit-lit en 9 tomes, « Lune de sang » avec des couples MxM, FxF et MxF. Un extrait gratuit est accessible sur le site ainsi qu'un lien de précommande : http://steditions.com/livres-gays/lune-de-sang-david-cooper.html

Depuis mai 2014, STEDITIONS ouvre ses portes à tous les auteurs LGBT souhaitant gagner en visibilité. Si vous souhaitez faire connaître et afficher votre travail sur le site, les détails sont disponibles ici: http://steditions.com/nos-romans/soumettre-votre-manuscrit.html