CAMPAGNE ANNUELLE CONTRE L’HOMOPHOBIE ET LA TRANSPHOBIE

Les Alliés affichent leurs couleurs!

Julie Vaillancourt
Commentaires
 MARTINE ROY
Photo prise par © CLAUDIE GUILLET

Forte des célébrations de son 15e anniversaire, la Fondation Émergence honore, cette année, les alliés des communautés LGBT. Ainsi, c’est sous le thème «Les alliés affichent leurs couleurs» que sera lancée sa campagne, qui connaîtra son dénouement le 17 mai, lors de l’annuelle journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Discussion avec Martine Roy, présidente de la Fondation Émergence.

D’entrée de jeu, celle qui est la première femme à occuper un poste à la présidence de la Fondation Émergence, n’hésite pas à mentionner que le thème de cette année, qui met en valeur «les alliés», fut grandement inspiré de son parcours personnel et professionnel. D’abord, l’allié paternel, soit le père de Martine qui n’hésitera pas à défendre sa fille en entamant des procédures, lorsqu’elle sera remerciée de l’armée canadienne en 1985 pour homosexualité. Impressionnée par le soutien de son père, Martine se joindra au mouvement de lutte contre le VIH/sida avec Bad Girls Club Montréal pour défen-dre ses pairs masculins. Elle deviendra une alliée. S’enchaineront de nombreuses initiatives, notamment chez IBM avec une campagne des alliés pour Blue Q Nuance et une conférence sur le sujet au Out & Equal qui sera reprise chez IBM sous forme de cours. Tout cela afin de souligner l’importance des alliés, explique Martine: «Je me suis rendu compte qu’on a beaucoup plus d’alliés à la cause homosexuelle qu’on peut le penser! C’est ça l’inclusion et je ne veux pas retourner dans le ghetto. Tout cela ne s’est pas produit uniquement grâce à nous; nous avons eu des alliés tout au long de notre route, des gens qui ont cru en nous». Dès lors, pour son 2e mandat à la présidence, il semblait tout naturel que les idées de Martine Roy fassent du chemin : «Après 3 ans à la Fondation, ça me brulait de parler des alliés! Et le conseil a approuvé. Il est temps qu’on dise merci, qu’on reconnaisse les gens», appuie celle qui retrouve aujourd’hui ses sœurs en tant qu’alliées dans diverses tâches administratives de la Fondation.
 
Ainsi, les alliés participent et s’affichent sur le visuel de la campagne de cette année. Chaque affiche propose un allié photographié avec un LGBT, par exemple, Patrick Desmarais, allié et conseiller à la Ban-que Nationale est représenté aux cotés d’une femme trans, soit Moni-ca Bastien, présidente de l’aide aux trans du Québec. Une quinzaine de photos ont été prises. Même si elles ne seront pas toutes disponibles en version imprimée, elles apparaîtront toutes sur le portail web, et seront disponibles dans une vingtaine de langues, dans une volonté d’inclusion des minorités ethniques et linguistiques : «Je ne voulais plus de banques d’images... Mais au-delà de ça, je voulais que les gens puissent s’identifier à ces gens qui supportent la cause. On a une rabin, une avocate, des membres de syndicats…Je voulais que les gens s’approprient cette campagne de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Oui à l’international, les gens ne sont pas tous connus, mais c’est pour ça que j’ai mis un drapeau [irisé]! Il n’a pas été évident d’ajouter transphobie [à l’appellation de la journée]. Mais je n’aime pas quand quelqu’un me dit qu’il faut faire comme les autres...», exprime celle qui préfère «rentrer par la porte d’en avant chez les gens». 
 
Preuve à l’appui, Martine confie avoir décidé de s’impliquer à la Fondation Émergence, car elle trouvait que «la place des femmes n’était pas là». Ainsi, elle y fera sa place, dans le but d’aller chercher d’autres femmes homosexuelles, alliées ou bisexuelles, afin de l’aider. Deux mandats plus tard, avec de nombreuses initiatives de Martine Roy, on sent la détermination de célébrer par la grande porte le 15e anniversaire de la fondation : nouveau site web, nouvelle signature, etc. D’ailleurs, c’est non seulement l’appellation du nom de la journée, qui procède à un ajout (transphobie), mais aussi les récompenses attribuées, puisqu’un nouveau prix sera remis lors de cette journée, conclut Martine : «Je ne peux pas en dire plus, mais toute la communauté va aimer ça! Ça représente les homosexuels du Québec... et même de Montréal!» 
 

Site web : www.homophobie.org

les alliés affichent leurs couleurs