Vieillir séropositif

Les enjeux et réalités entourant le vieillissement et le VIH

André-Constantin Passiour
Commentaires
Dr Réjean Thomas

«Dans le VIF – Vieillir avec le VIH», tel est le titre évocateur de cette conférence offerte en collaboration avec la COCQ-Sida (la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida), le 2 juin prochain au nouveau CHUM. 

Le Dr Réjean Thomas, cofondateur et président de la Clinique médicale l’Actuel, Michèle Blanchard, la directrice générale de la Maison d’Hérelle et la Dre Marie-Josée Brouillette, psychiatre et professeure au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), seront les conférenciers. Il se peut qu’une personne vivant avec le VIH/sida vienne témoigner également. Il y aura un buffet après cette causerie.
 
«Pourquoi ce sujet de conférence ? Parce que cela suscite des interro-gations, explique Pierre-Henri Minot, le directeur général du Portail VIH/sida du Québec (partenaire organisateur de l’événement). Parce que cela fait à présent 20 ans que certaines personnes vivent avec le VIH et les traitements. Donc, quelles sont les places de ces personnes séropositives et qui sont vieillissantes ? On entend parfois des histoires d’horreur de telles personnes dans les CHSLD qui vivent dans l’isolement, qui mangent seules, qui sont discriminées… Cela pose aussi la question de la précarité de ces personnes. Mais aussi celle de la prévention et de l’information, car, un jeune qui est infecté et qui commence aujourd’hui à prendre des médicaments va vieillir avec la maladie...»
 
Les faits sont là, également, il n’y a pas que des jeunes qui sont infectés. Les diagnostics de VIH chez les 55 ans et plus ont triplé selon les statistiques de l’an dernier. «Que fait-on avec ces personnes ? On n’a rien pour elles. On va où pour se retrouver entre personnes séropositives vieillissantes, comment va-t-on les aider ?», s’interroge M. Minot dont l’orga-nisme ne reçoit aucun financement du gouvernement provincial pour faire de l’éducation et de l’information.
 
Notre collègue Denis-Daniel Boullé, journaliste et chroniqueur à Fugues, sera le modérateur de cette rencontre et présentera les participants. Bien entendu, Le Dr Réjean Thomas est bien connu dans le milieu en raison de toutes ses prises de parole sur le VIH et sa lutte pour la cause depuis près de trois décennies. Pour ce qui est de la Dre Marie-Josée Brouillette, celle-ci est professeure adjointe au département de psychiatrie du CUSM et offre des consultations psychiatriques pour les personnes vivant avec le VIH depuis 1990. Son programme de recherche se concentre sur les aspects neuropsychiatriques et cognitifs de l’infection au VIH. Elle est une des investigatrices principales de l’étude «Pour un cerveau en santé», un projet de cinq ans subventionné par les Instituts de Recherche en Santé du Canada. Elle siège également au conseil d’administration de la Maison d’Hérelle.
 
Quant à Michèle Blanchard, travailleuse sociale de profession et possédant une maitrise en la matière, elle est la directrice générale de la Maison d’Hérelle qui a ouvert ses portes en 1990. Cette maison est une ressource d’hébergement communautaire pour les personnes séropositives en perte d’autonomie. «Mme Blanchard a vraiment bataillé très fort pour faire une place aux personnes vieillissantes, elle est depuis longtemps un acteur majeur dans le domaine», souligne Pierre-Henri Minot. «L’idée de varier ainsi les types de panélistes est de donner la voix à des gens du milieu, mais qui ne sont pas dans les mêmes sphères d’interventions auprès des personnes séropositives», rajoute-t-il. «Cela nous ouvre aussi la voie, éventuellement, à une autre conférence sur la sérophobie et les personnes vieillissantes et les effets que cela entraine dans leur vie quotidienne», de conclure Pierre-Henri Minot. 
 
Conférence «Dans le VIF – Vieillir avec le VIH», le 2 juin, à l’auditorium du Centre de recherche du Nouveau CHUM, 900, rue Saint-Denis, 5e étage, Montréal (métro Champ-de-Mars).

 
Arrivée du public à 17h30.
La conférence débutera à 17h50.
Important : un buffet suivra l’activité. www.pvsq.org