Amsterdam

Welkom in Amsterdam !

Yves Lafontaine
Commentaires
Amsterdam

Amsterdam est vraiment une destination spéciale. Impossible de ne pas succomber au charme de la capitale des Pays-Bas posée sur un enchevêtrement de canaux traversés par plus d’un millier de ponts. Ville capricieuse et contrastée, à la fois moderne et classique, sage et délurée, conservatrice et innovante, Amsterdam saura captiver tout visiteur qui se donne la peine de la découvrir vraiment. 

amsterdamAmsterdam, c'est d'abord une histoire d'eau. Elle est partout. Canalisée, l’eau dicte le parcours du visiteur qui s’y promène comme dans un gros village, s’y perd facilement, mais d’instinct retrouve son chemin. Amsterdam est actuellement à la croisée des chemins, tous ses grands musées ont fini par rouvrir après de longues années de laborieux travaux, son centre historique n'a jamais été si beau avec le Rijksmuseum comme symbole de ce renouveau et d’une opulence retrouvée. Mais cette ville au riche patrimoine historique et culturel est aussi la ville de la diversité et de la tolérance, pionnière dans la reconnaissance et le respect de la communauté gaie. 
 
amsterdam 2Totalement ouverte
Le climat de tolérance extrême, qui y a longtemps régné, a fortement contribué à faire d’Amsterdam une des villes les plus gay-friendly du monde. C’est d’ailleurs à Amsterdam qu'a été célébré le premier mariage homosexuel, en 2001. Amsterdam a également été la première à posséder un monument dédié aux gais. Le monument à la mémoire des déportés homosexuels, l'Homomonument, est érigé face aux eaux du canal Keizergracht. Il se compose de trois énormes triangles de granit rose qui rappellent l'insigne porté par les déportés homosexuels lors de la Grande Guerre. À deux pas de ce monument se trouve 
amsterdam3
le Pink Point, un kiosque d'informations touristiques géré par la communauté LGBT locale. Pour ce qui est des hôtels, le gay friendly est une chose allant tellement de soi, ici, au point que souvent on ne prend même pas la peine de le mentionner. Cela dit, la ville compte plusieurs commerces spécifiquement gais: des bars, des discothèques, quelques saunas, des boutiques et des restaurants, en grande partie situés au centre historique de la ville et relativement proches les uns des autres.
 
La scène gaie
Subissant la concurrence de la ville de Berlin et la fermeture d’un grand nombre d’établissements gais en 2009, Amsterdam a connu une certaine baisse d’attractivité quelques années, mais depuis un peu plus d’un an, avec l’ouverture ou la réouverture de nombreux établissements gais, la ville a retrouvé son pouvoir d’attraction arc-en-ciel, et compte maintenant trois quartiers gais, en plein centre-ville et facilement accessibles à pieds : Reguliersdwarsstraat & Amstel, Warmoesstraat & Zeedijk et Kerkstraat. Dans le Quartier Rouge (entre le Dam et Centraal Station), Warmoesstraat est connue pour ses  L’Homomonumentbars SM et fétichistes.  Non loin, dans la partie supérieure de Zeedijk, la communauté aime profiter des terrasses de bars décontractés. Dans la ceinture des canaux sud, les abords de Rembrandtplein (le quartier de l’Amstel) recèlent des pubs traditionnels et des cafés bruns (où l’ont peu acheter et consommer en toute légalité du cannabis), dont certains à orientation gaie. Leidseplein compte un petit nombre d’adresses branchées le long de Kerkstraat. C’est là qu’on trouve les hôtels, les saunas, les instituts de beauté et les cybercafés. Le long de la rue Regu-liersdwarsstraat, une rue après le marché aux fleurs, plusieurs restaurants, bars et clubs accueillent les gais qui aiment se faire voir. Si vous avez la possibilité de vous rendre à Amsterdam en été, il ne vous faut surtout pas rater la célèbre Gay Pride qui se tient généralement le premier weekend d'août, et pendant laquelle défilent homosexuels, lesbiennes et transsexuels en bateaux sur le canal.
 
Sous le signe de la culture
Pour éviter l'indigestion, il est conseillé de ne faire qu'un grand musée (Van Gogh ou le Rijksmuseum par exemple) maximum par jour et de le choisir selon les expositions temporaires (consultez la programmation sur Internet). Longtemps en travaux, leRijksmuseum a été rouvert en fanfare au printemps 2013 et vaut le déplacement. L'aile Philips, consacrée aux expositions temporaires, a rouvert à l'automne 2014. De toute façon, tous les musées sont situés dans le même quartier. Après la visite, rendez-vous au Vondelpark, le grand parc de la ville qui porte le nom d'un célèbre poète. Offrez-vous des tapas au Eetcafé Vondeltuin, dégustez une bière fraîche au T'Blauwetheehuis ou profitez du spectacle enterrasse au Vondelpark 3. S'il faitvraiment beau, octroyez-vous un moment de farniente dans le parc. Et s'il fait mauvais temps — ou si vous désirez faire plus culturel,— prenez le chemin qui mène au quartier juif et visitez la synagogue portugaise (M. Visserplein 3). Pour terminer en beauté, pourquoi pas un dîner aux chandelles, dans un décor semblant tout droit sorti de la palette de Rembrandt, au d'Vijff Vlieghen, un des établissements les plus réputés d'Amsterdam ?
 Rijksmuseum
 
Amateurs d’architecture
Commencez par la découverte de l'architecte Berlage avec la visite de la Bourse puis familiarisez-vous avec l'école d'Amsterdam en passant par la Scheepvaarthuis (maison de la Navigation, aujourd'hui le superbe hôtel de luxe Amrâth Amsterdam) considérée comme le premier bâtiment entièrement réalisé selon les règles de l'école d'Amsterdam. Vous pouvez poursuivre par une visite du fameux musée Het Schip, à l'ouest de la ville ou traversez en bac de l'autre côté de l'IJ pour découvrir EYE, la récente cinémathèque conçue par le cabinet autrichien Delugan-Meissl. Passez à la bibliothè-que municipale conçue par Jo Coenen et poursuivez par les îles de l'est et notamment celle de Java pour voir l'interprétation moderne des canaux de la ville.
 
Ce qui fait le charme de cette ville, c’est le parfum d’histoire aux accents 17e siècle, mêlé de modernité, qui crée une ambiance à la fois accueillante et décontractée. Les immeubles à taille humaine, les parterres de tulipes, l’intimité des petites rues, des canaux et des places, créent une atmosphère que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Bon voyage!  
 
 
AIR CANADA offre plusieurs vols par semaine en 
direction de l’Europe (en vol direct ou via Toronto) 
dont Amsterdam, Francfort, Londres, Paris, Bruxelles, Rome, Athènes, Venise, Genève, Barcelone, Manchester, Copenhague, Madrid, Lisbonne et plusieurs autres...  Plus de détails sur aircanada.com
  EYE Film Instituut Nederland

Où se loger

 
Les homosexuels sont très bien acceptés dans la plupart des hôtels, et certains s’adressent spécifiquement à eux. Le site Gay Amsterdam (gayamsterdam.com) répertorie ces établissements, et ceux où il estime que la clientèle homosexuelle est mal accueillie.
 
 Marché aux fleurs

À faire

 
  • Flâner, tout simplement ! Il faut profiter du centre d’Amsterdam à pied, de canal en canal. 
  • Les jardiniers s'extasieront devant les bulbes du Marché aux Fleurs. 
  • Au printemps, il faut sortir d'Amsterdam pour découvrir les champs de tulipes.
 

À voir

 
  • L'église Oude Kerk, dont la flèche blanche domine Amsterdam.?
  • La maison d'Anne Frank, dont la visite est très émouvante.
  • Le Homonument, un mémorial en 
  • hommage à tous les gais et lesbiennes 
  • persécutés dans le monde. 
 

Van Gogh,
125 ans
d'inspiration

 Musée Van Gogh
 
En 2015, cela fera précisément 125 ans que Vincent Van Gogh est mort. Le musée Van Gogh à Amsterdam, le musée Kröller-Müller à Otterlo et le musée du Brabant du Nord de Den Bosch, où des parties de la collection Van Gogh sont exposées, rendront hommage au peintre en proposant des expositions 
exceptionnelles.
 

incontournables

 
  le bar gai ‘t Mandje
 ‘t Mandje : Plus vieux bar gai d’Amsterdam, voire du monde. Une pure merveille gezellig (conviviale, cosy).
Getto :  Havre de bon goût dans l’océan de testostérone de Warmoesstraat.
Montmartre : Bar gai un peu bohème, très années 1980.
Saarein : Le café d’origine des lesbiennes, qui a depuis été adopté par une clientèle branchée plus vaste.
The Other Side : Coffee shop branché qui vibre au son de houseet de lounge music.
Mr B : code vestimentaire SM et fétichistes à tomber à la renverse.
 

Par quartier

 
Quartier Rouge : Warmoesstraat abrite les bars fétichistes, tandis que Zeedijk possède des bars gais plus mainstream et des cafés avec terrasse.
Ceinture des canaux sud : L’action se concentre dans Kerkstraat (près de Leidseplein), Reguliersdwarsstraat (non loin du marché aux fleurs), ainsi que dans Amstel et Halvemaansteeg 
(à proximité de Rembrandtplein).
Jordaan et l’Ouest : La communauté plus discrète du Jordaan compte quelques cafés lesbiens à son extrémité sud.
 

Événements gais

 
25 juillet au 2 août 2015 : la 20e édition du Gay Pride d’Amsterdam et de son singulier défilé de la fierté en bateau… www.amsterdamgaypride.nl
Du 22 au 26 octobre : Leatherpride d’Amsterdam, 4  jours de festivités principalement orientées sexe avec un point culminant, la grande soirée Get Ruff. www.leatherpride.nl
À la mi-mars : Pink Film Days, 
festival du film gai et lesbien.
27 mai : Kingsday (anciennement connue comme le Queensday). www.queensdayamsterdam.eu