Rio de Janeiro

La ville merveilleuse

Yves Lafontaine
Commentaires
Ipanema beach
Old Compton café
  • Ipanema beach
  • Old Compton café

Métropole ouverte sur le monde, à la fois exubérante et passionnée, dotée d’un relief contrasté, Rio de Janeiro est (avec Sao Paulo), l'une des destinations privilégiées des LGBT en Amérique du Sud, pour ses plages dorées, ses collines verdoyantes, sa vie nocturne rythmée par la musique et ses habitants superbes.

Se préparant à accueillir les Jeux olympiques en 2016 (qui se tiendront du 7 au 21 août), Rio a entamé sa mue afin de réserver le meilleur accueil aux touristes. Mais l’atout majeur de Rio de Janeiro demeure indéniablement ces 36 kilomètres de plage. Bienvenue dans la Cidade Maravilhosa («Ville merveilleuse»). Du haut du Corcovado, vous comprendrez pourquoi Rio est ainsi surnommée. 
  Soho
La ville est flanquée de monts tapissés de forêts luxuriantes, le littoral se compose de plages étincelantes et un chapelet de petites îles longe le front de mer. Loin d’être un simple décor de cinéma, ce cadre splendide se prête à d’extraordinaires aventures en plein air : randonnée dans la forêt de Tijuca, vélo au bord du lac et des plages, voile dans la baie de Guanabara ou encore surf, escalade et deltaplane dans l’un des plus beaux paysages urbains du monde.
 
La baie de Rio s'ouvre sur l'océan Atlantique Sud. Elle est parsemée d'immenses rochers de granit qui se disséminent dans les terres. Le célèbre «Pain de sucre» est un exemple de la structure géologique spectaculaire de la région. La ville est aussi célèbre pour sa statue du Christ rédempteur, le Corcovado, son stade de Maracana, son rocher du pain de sucre, mais aussi pour ses plages mythiques de Copacabana et Ipanema. 
 
 GAY?PRIDEL'intérieur de la ville est une découverte de tous les instants, avec au détour de rues très urbaines, de petits quartiers de favelas typiques. Le magasinage de plage est aussi un des points forts de la ville brésilienne, tongs et paréos aux couleurs du drapeau en tête. Le taxi, peu coûteux est le moyen de transport privilégié. 
 
Faire la fête
Les Cariocas (habitants de Rio) sont la parfaite incarnation de la joie de vivre. Le Carnaval et sa préparation sont la manifestation la plus évidente de cet esprit festif. Le Carnaval est la fête la plus po-pulaire du Brésil et sans nul doute la manifestation qui a participé à la renommée de Rio dans le monde entier. Chaque année, les quatre jours du carnaval, à la mi-février, entre l'épiphanie et le carême mènent au «mercredi des Cendres». Si la fête était religieuse au départ, le carnaval est surtout aujourd'hui un immense défilé coloré sur le « sambodrome » où les écoles de samba du pays se succèdent. La meilleure troupe reçoit le premier prix à l'issue des quatre jours, sur des critères stricts : harmonie des danseurs, batteries, beauté des chars, adéquation avec le thème choisi... Avec des costumes somptueux et des rythmes endiablés, le Carnaval est aussi un événement de rue. Tous les habitants y prennent part et la vie de la ville est centrée sur les festivités pendant quatre longs jours de fête. Les touristes du monde entier profitent du Carnaval pour visiter Rio. Vous pouvez aussi vous confectionner un déguisement et participer à l’un des nombreux bals costumés organisés dans la ville. Ne vous en faites pas si vous ne parlez pas portugais, l'anglais et le langage du corps sont plutôt bien compris, là encore plus qu’ailleurs... 
 

Rio 2016

Les Jeux de Rio 2016 vont entrer dans l’Histoire comme les premiers Jeux sur le sol Sud-Américain. Ils pourraient aussi entrer dans l’Histoire comme les Jeux les plus bénéfiques pour la Ville Hôte en matière d’héritage olympique. La tenue l’an prochain des Jeux a forcé le Brésil à se doter de nouveaux équipements. Des stades bien sûr, mais aussi et surtout de nouveaux moyens de communication et une politique foncière ambitieuse, bien qu’éloignée des attentes d’une partie importante de la population, en particulier de celle vivant dans les favelas. Il s’agira du plus grand réaménagement olympique urbain depuis les Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone».

 
 
 Rio la nuitLa vie gaie
Deux quartiers sont principalement reconnus comme « quartiers gais » de la ville : Copacabana et Ipanema. C’est à Copacabana qu’on peut admirer les corps parfaits, musclés et bronzés des Brésiliens séduisants, mais aussi trouver de nombreux hôtels, bars, saunas et boites branchés. L’ambiance y est festive ! Ipanema est plus petit, plus chic, c’est le lieu idéal pour faire du magasinage ou trouver les meilleurs restaurants gastronomiques. Dans Ipanema, l'un des lieux les plus sûrs de la ville, se trouve la Rua Farme de Amoedo et un grand nombre de commerces spécifiquement gais ou gay-friendly. Cela dit, le quartier gai est un peu moins précis à cerner qu’à Montréal ou à San Francisco. Mais il suffit, comme ailleurs, de suivre les drapeaux arc-en-ciel. Ipanema est aussi le centre résidentiel très huppé, où résident les professionnels gais et lesbiennes les plus fortunés, avec ses galeries d’art, ses théâtres, et, la proximité des universités. Si la principale attraction à Rio est son Carnaval, qui rassemble chaque année des millions de visiteurs — dont plusieurs gais, drag queens et trans —, tout au long de l’année, il y a plusieurs partys gais très courus (dont le B.I.T.C.H., le White Party, le X-Demente) et des événements comme, la Gay Pride (en novembre) et les festivités entourant le Jour de l'An, qui font le plein d’amateurs locaux de bon temps tout comme de très nombreux touristes.
 

Attention !

La criminalité est élevée dans ce pays et est accrue pendant les festivités du Carnaval. Prudence, donc ! Cela dit, si Rio est réputée dangereuse — beaucoup d'enfants y mendient —, les précautions d'usage, pas de bijoux apparents, peu de liquidités sur soi, rien de trop ostentatoire, suffisent à éviter les désagréments.

 
 La plage et encore la plageLa plage, la plage et encore la plage
La plage la plus fréquentée par les gais est située à proximité de la Rua Farme de Amoedo. C’est le Posto 8. Un endroit idéal pour prendre le soleil, faire de nouvelles connaissances, se rincer l’œil (l’endroit est tout désigné pour y voir les plus beaux hommes de la terre en micro-maillots) ou récupérer les flyers qui vous suggèreront un programme pour la nuit. On ne s’ennuie jamais sur la plus célèbre plage de Rio, entre les matchs de volley-ball, les vendeurs ambulants et les vagues irrésistibles. Soyez averti, le dimanche, l'endroit est tellement bondé qu'il est difficile de se frayer un chemin jusqu'à la mer. Ne vous inquiétez pas si vous avez oublié votre maillot de bain, car directement sur la plage, vous en trouverez facilement. À partir du centre-ville, il vous sera très facile de reconnaître cette partie de la plage d’Ipanema avec ses nombreux drapeaux arc-en-ciel et ses chaises bleues. Louez une chaise et commandez des cocktails. Revenez un peu plus tard en soirée lorsque le soleil se couche. Ce spectacle naturel gratuit représentera un moment fort de votre voyage au Brésil. 
 
Nichée près de la station du téléphérique du Pain de Sucre, Praia Vermelha est une minuscule plage dotée d’un splendide panorama.
 
Bordée de gratte-ciels et encadrée de collines, la courbe de la plage de Copacabana est vraiment magnifique. La portion de plage située en face du Copacabana Palace accueille une foule de tous les âges et tous les goûts, dont plusieurs gais qui lui préfèrent son côté un peu moins «m’as-tu-vu»….
 
Bon voyage!  
 
AIR CANADA offre plusieurs vols par semaine en direction de Rio de Janiero (en vol direct de Montréal ou via Toronto) et de nomrebuses villes dont Londres, Paris, Amsterdam, Francfort, Bruxelles, Rome, Athènes, Venise, Genève, Barcelone, Manchester, Copenhague, Madrid, Lisbonne et plusieurs autres...  
 
Plus de détails sur aircanada.com