HUMORISTE_ EMAN EL-HUSSEINI

Live Taping : rires et autodérision en direct

Julie Vaillancourt
Commentaires

Le 4 novembre prochain, l’humoriste Eman El-Husseini s’amène au Club Soda pour une soirée d’humour Live Taping, animée par Mike Ward. Palestinienne, musulmane, lesbienne, mariée à une femme juive – l’humoriste Jessica Salomon, qui sera aussi du spectacle – Eman se définit elle-même comme «une controverse»! Sans conteste, celle qui fait voyager son humour au Canada, aux États-Unis et au Moyen-Orient, a le sens de l’autodérision, et désire vous faire rire lors de son prochain spectacle à Montréal. Vous n’êtes pas convaincu? Lisez – et riez – l’entrevue ici-bas!


À quoi le public peut-il s'attendre lors du spectacle au Club Soda?

Les gens devraient s’attendre à beaucoup rire! Je suggère fortement d’aller aux toilettes AVANT le spectacle pour faire place à l'alcool et aux éclats de rire. Je suis palestinienne, musulmane, mariée avec une juive...ma personne est une controverse! J’ai immigré au Québec avec ma famille en 1990, je suis allée dans une école francophone avec des profs séparatistes. Ma vie est remplie de situations cocasses qui font dire au monde : « Ben non, ça ne se peut pas! »

Comment définirais-tu ton style d'humour?

Comme une biographie de ma vie, je parle de tout ce qui me touche… Ce que j’aime: la bouffe! Ce que je n’aime pas : l’intolérance et conduire à Montréal. Mon objectif à chaque représentation est de faire rire l’auditoire… Et l’intelligence est bienvenue! Je peux le dire fièrement : mon humour a changé  les mentalités de plusieurs personnes à propos du racisme et du sexisme...Parfois, pour le mieux, parfois pour le pire!

Ayant présenté des spectacles d'humour à travers le monde, est-ce que tu diras que l'humour est avant tout culturel ou est-ce possible de rire sur des sujets universels?

L'humour varie d’un endroit à l’autre. D’abord, le simple fait d'être dans une grande ville ou un petit village change bien des choses! Aussi, ça dépend fortement du niveau de connaissance du public. Dans certains endroits, par exemple, seulement le sexe fera rire où dans d’autres, uniquement la politique. Mais il y a des blagues qui marchent aussi à toutes occasions, je pense que tous les humoristes essaient de trouver ces perchoirs! Je peux vous dire une chose : faire de l’humour à New York est une chose très difficile, car la population a une connaissance très élevée de l’humour. Je me rappelle avoir fait un show à New York avec Chris Rock…

Il a présenté une heure de nouveau matériel et malgré sa réputation et l’excitation de la foule, les gens ne donnaient pas leurs rires facilement lorsqu’il est rentré sur scène. Contrairement au Moyen-Orient, où le monde est généreux parce que le stand-up comedy est un concept nouveau.  Par contre, beaucoup de sujets sont tabous… Lors de ma visite en Jordanie, en 2009, pour un festival d’humour, il était très clair qu’on ne pouvait pas parler de sexe, ni de politique, et encore moins de la famille royale, ou de religion...Ça ne laisse plus grand sujets à aborder…Mais le public était très chaleureux. C’était une des plus belles expériences de ma carrière! J’ai raconté des blagues à propos des parents arabes qui nous «rendent fous» et à propos de l’importance du mariage. C’est un sujet pas mal universel dans le monde arabe. Faire des blagues concernant les parents, c’est toujours très bien reçu!

Et parler de lesbianisme, est-ce bien reçu?

Parler du fait d’être en relation lesbienne est nouveau pour moi. Avant de connaître ma femme [Jessica Salomon], j’étais intéressée par les hommes, alors mon humour était “straight”. Maintenant j’introduis mon mariage gai à mes spectacles, et c’est bien reçu … D’ailleurs, ma femme se fait souvent féliciter pour la belle prise…

Qui est la plus drôle dans votre couple d’humoristes?

La beauté de l’humour, comme tout art, est subjective! Donc il y’a du monde qui me préfère à elle et vice versa… (Tu comprends… j’aimerais mieux éviter de dormir sur le sofa)

Mike Ward, l’animateur du Live Taping, fut l'objet d'une controverse, avec une blague au sujet de Jérémy Gabriel. Faire bouger les choses en humour nécessite souvent de "provoquer" la discussion sur des sujets "chauds" ou d'actualité…Est-ce difficile pour un humoriste de doser sa marche sur le mince fil de la provocation, sans tomber dans la controverse? 

Le style d’humour de Mike Ward est de créer un élément de surprise. Il dit ce qu’on n’ose pas dire! C’est d’ailleurs une des raisons de son succès.  Pour moi, la chose la plus importante est de faire réfléchir mon public en les amusant et en espérant ne pas les offenser. Aussi, il y a toujours des gens qui adorent s’offenser; c’est comme s’ils attendaient la moindre petite chose pour se plaindre… Heureusement, ils se font de plus en plus rares. Je crois vraiment au pouvoir de l’humour, car le rire permet à bien des idées d’être exprimées…D’ailleurs, le 4 novembre, c’est mon dernier spectacle à Montréal avant un bout, puisque je déménage à New York cet hiver! J’encourage tout le monde à venir avant que je devienne riche et célèbre! Il est encore temps de prendre de photos et de demander des autographes. Je reste encore facilement accessible...Je ne voyage pas encore avec des gardes du corps. Et pour ceux qui ne m’aiment pas…Venez donc célébrer mon départ!

Le 4 novembre 2015,  Eman El-Husseini – Live Taping, avec Mike Ward & Jess Salomon.

Spectacle présenté en anglais, au Club Soda. Portes 19h. Spectacle 20h.

Infos et achat de billets : http://www.clubsoda.ca/fr/Eman-El-Husseini-Live-Taping_1862 

 

 



 

  Envoyer cet article

HUMORISTE_ EMAN EL-HUSSEINI

Live Taping : rires et autodérision en direct

À quoi le public peut-il s'attendre lors du spectacle au Club Soda? Les gens devraient s’attendre à (...)

Publié le 22 octobre 2015

par Julie Vaillancourt