États-Unis

Le boxeur qui prétendait avoir été drogué pour tourner un porno gai admet avoir menti

Nicolas Lavallée
Commentaires

Après plusieurs jours de buzz et d'imbroglio, l'ancien champion de boxe Yusaf Mack a finalement avoué avoir menti sur le fait d'avoir été forcé à tourner dans un film porno gai.

La semaine dernière, le boxeur avait affirmé avoir été drogué pour expliquer sa présence dans un film porno gai.

Il mettait en cause la société qui a produit la vidéo.

Devant l'évidence de son mensonge, il a finalement déclaré qu'il était pleinement conscient au cours de la performance qu'il a réalisé dans le film porno gay, avant d'émettre des excuses publiques.

Ces excuses interviennent après la compagnie productrice du film - DawgPoundUSA.com - ait nié les allégations du boxeur et l'ait menacé de poursuites judiciaires.

« À aucun moment, nous n'avons usé de la contrainte ou drogué un de nos modèles, s'était défendu le studio. Les allégations formulées par M. Mack sont fausses, diffamatoires, et niées avec véhémence de notre part. Nous avons l'intention de prendre toutes les mesures juridiques nécessaires pour protéger notre bonne réputation contre ces allégations manifestement fausses et absurdes ».

Yusaf Mack avait fait valoir qu'il souffrait de difficultés financières lorsque la société l'a contacté sur Facebook.

Tout au long de la controverse, il a déclaré qu'il n'était pas attiré par les hommes avant de concéder aujourd'hui être bisexuel.

« Je n'ai pas participé au film à l'époque seulement, car j'avais besoin d'argent, mais aussi parce que je suis un homme bisexuel» a-t-il finalement admis.

La société de production vidéo n'a pas fait savoir si elle comptait maintenir ses poursuites contre le boxeur depuis sa rétractation.