Image+nation / du 26 novembre au 6 décembre

Matraques I et II : Des courts pour commémorer Sex Garage

Julie Vaillancourt
Commentaires

Dans la nuit du 14 juillet 1990, des LGBT furent témoins (et victimes) d’une brutale descente policière dans un loft de la métropole, au party Sex Garage. L’événement deviendra l’une des pierres angulaires du mouvement LGBT montréalais. 25 ans plus tard, revenir sur l’événement rappelle que les luttes d’autrefois ne sont guère vaines, ayant mené aux acquis juri-diques et sociaux que l’on connait aujourd’hui. Si les célébrations de Fierté Montréal ont emboité le pas cet été, en commémorant les 25 ans de Sex Garage, voilà qu’Image+Nation poursuit la lancée, en présentant une sélection de courts-métrages, judicieusement intitulés Matraques I & II.

Il est d’autant plus judicieux d’utiliser le médium cinématographique – une archive incontestable – pour conscientiser la population à l’événement, puisque le nom de ce fameux party Sex Garage, initié par Nicolas Jenkins, serait inspiré d’un film porno gai des années 1970… Cela dit, la programmation de Matraques I & II, n’est pas pornographique et présente l’essentiel du sujet, qui demeure - malheureusement - d’actualité: «Nous avons choisi de souligner le 25e anniversaire de la descente et manif Sex Garage (et la forte pertinence de la thématique de l’injustice policière qui est dans l’air du temps) pour guider notre sélection de films» précise Jordan Arseneault, coordinateur du projet Queer Media Database Canada-Québec.

La sélection des courts-métrages, fut effectuée en comité avec les co-commissaires Jordan Arsenault, Anne Golden (GIV), Alan Wong (Collège Vanier) sans oublier Katharine Setzer d’Image + Nation et Thomas Waugh (Université Concordia). Ce dernier commente le choix des films: «À partir d’archives, le projet BMQCQ a compilé 18 courts-métrages réalisés entre 1966 et 2009 qui renvoient au son des matraques (nightsticks en anglais).Les artistes responsables de ces représentations de luttes étaient d’ici et témoignèrent avec passion, en anglais et en français, de la violence vécue par notre communauté – réelle comme métaphorique – alors que nous étions contrôlés et que nous nous contrôlions les uns les autres. »

Ainsi, parmi la programmation de Matraques I & II, sera notamment présenté We’re Here, We’re Queer, We’re Fabulous (1990, Maureen Bradley) qui en 28 minutes revient sur un groupe d’activistes queer montréalais dénonçant la violence policière. "Aussi, You Can’t Beat It out of Us, réalisé en 1991 par Ronit Bezalel, présente notamment des images d’archives des protestations de Sex Garage. Mentionnons Truxx (1978, Harry Sutherland), qui revient sur le raid de 1977 dans le bar gai montréalais Truxx.

 

Figurant aussi au programme, des œuvres de John Greyson, Michael McGarry, Janis Cole & Holly Dale, Ronit Bezalel, Mirha-Soleil Ross, sans oublier Claude Jutra (Rouli-roulant, 1966), Fernand Bélanger (Passiflora, 1985) et même des extraits de longs-métrages de Claude Fournier (Les Chats bottés, 1971 et Hot Dogs, 1981), ou encore un extrait de l’important moyen-métrage documentaire, Some American Feminists, réalisé en 1977, par Luce Guilbeault, Nicole Brossard et Margaret Wescott. «Tel que démontré par les récentes commémorations de Sex Garage, les décennies suivant la révolution sexuelle et Stonewall ne furent pas un parcours sans embûches jusqu’à la promesse utopique du mariage gai au 21e siècle. Bien au contraire, cette période en fut une de lutte constante pour les communautés LGBTQ – dans la rue, à la cour, dans les bars et dans chaque sphère de nos vies», conclut Thomas Waugh.

«Matraques I & II, deux programmes distincts, rendent hommage à 19 personnalités de l’image en mouvement – de militants peu connus jusqu’aux cinéastes chéris tel Claude Jutra – que nous devons sortir des archives afin qu’ils puissent regagner les écrans ainsi que la rue!» À noter que la visibilité ne se retrouvera pas uniquement sur grand écran, mais aussi dans la salle, puisque la rumeur court que des figurants du film Truxx seront présents à l’événement.

Les deux programmes de courts-métrages, Matraques I à 13h30 et Matraques II à 16h, seront présentés le 29 novembre, dans le cadre du Festival Image+Nation, au Cinéma JA De Sève (LB125) de l’Université Concordia (1400 de Maisonneuve Ouest.

matraques I / nightsticks I

PGM14 
Université Concordia Cinéma Alexandre de Sève 
Dimanche, Novembre 29, 2015 - 13:30
Catégorie: Court Métrage

matraques II / nightsticks II

 

PGM16 
Université Concordia Cinéma Alexandre de Sève 
Dimanche, Novembre 29, 2015 - 16:00
Catégorie: Court Métrage


Visitez régulièrement notre site web et notre page facebook pour tous changements à la programmation : 
www.image-nation.org ou facebook.com/image.nation.festival