Bahamas

Victime de harcèlement en pleine croisière ?

Yannick LeClerc
Commentaires

Un homme gai de 35 ans est tombé dans l'océan sous les yeux des autres passagers après une dispute aux contours mystérieux. Selon l'avocat de son mari, il aurait été victime d'acharnement homophobe de la part du personnel du paquebot.

Que s’est-il passé dans la nuit de jeudi à vendredi à bord de l’Oasis of the Seas? Le mégapaquebot, d’une capacité de 6300 passagers, croisait au large des Bahamas quand un homme de 35 ans est tombé à la mer. Une vidéo des derniers instants du drame (voir ci-dessous) est apparue sur le Net. On y voit l’individu se cramponner à l’attache d’un canot de sauvetage, avant de lâcher prise et de disparaître dans les flots sous les yeux horrifiés de passagers. Un corps correspondant à son signalement a été repéré quelques heures plus tard par les gardes-côtes américains.

Bernardo Albaz, New-Yorkais de nationalité brésilienne, voyageait avec son mari. Selon l’avocat de ce dernier, le couple avait entendu des membres de l’équipage se moquer d’eux à plusieurs reprises, proférant des propos homophobes. Le couple les aurait notamment entendu dire «Hi, lipstick!» La situation aurait dégénéré quand un agent de sécurité aurait ordonné au Brésilien de 35 ans de cesser de filmer les gens au bord de la piscine du bateau. Il aurait alors été accusé de pédophilie.

Le croisiériste Royal Caribbean a démenti la version de l’avocat, affirmant que Albaz avait sauté du balcon de sa cabine, au 7e niveau du navire. Le personnel du navire aurait été alerté par les occupants d’une cabine voisine au sujet d’une bruyante dispute conjugale. Mercredi, l’avocat a contre-attaqué en produisant une vidéo où l’on voit Albaz au lit, dans sa cabine, interpellant deux membres de la sécurité du navire: «Je ne suis pas pédophile, je suis marié.» L’avocat a admis qu’au moment du drame, le Brésilien était sous l’influence d’alcool ou de drogue et qu’il s’est rendu sur son balcon de son plein gré «en signe de protestation». Une enquête a été ouverte par la police de Floride.