Habillez les murs

Encadrement et accrochage

Yves Lafontaine
Commentaires

Vous avez trouvé l’œuvre d’art parfaite et il ne vous reste plus qu’à l’exposer idéalement afin que tout le monde puisse admirer sa beauté et applaudir votre excellent goût. Cependant, vous êtes relativement indécis quant à la manière d’obtenir l’effet optimal. 


Vous avez trouvé l’œuvre d’art parfaite et il ne vous reste plus qu’à l’exposer idéalement afin que tout le monde puisse admirer sa beauté et applaudir votre excellent goût. Cependant, vous êtes relativement indécis quant à la manière d’obtenir l’effet optimal. 
 
Emplacement
La première étape pour parvenir à une exposition idéale consiste à déterminer l’endroit où l’œuvre d’art que vous venez d’acquérir passera sa vie. Il est utile de prendre en considération la taille du mur ainsi que son mode d’éclairage la journée et en soirée, tout en tenant compte de la fonction de la pièce. Ce que vous pourriez choisir pour un espace privé ne sera pas nécessairement adapté à une installation dans la cuisine.
 
 
 
Encadrer ou ne pas encadrer?
Lorsque vous avez déterminé l’endroit d’installation de votre précieuse œuvre, vous pouvez envisager de l’encadrer ou de modifier son encadrement et sa monture actuels. Quelques recherches à ce sujet ne seraient pas superflues, car les frais liés aux services d’encadrement peuvent s’accumuler rapidement et mieux vaut explorer toutes les options. L’encadrement ou non de votre œuvre est véritablement une question de goût personnel et d’esthétique visuelle.
 
Il est relativement courant de nos jours de ne pas encadrer de l’art contemporain. Si encadrement il y a, le cadre flottant est un choix particulièrement apprécié, car il laisse un espace entre le bord du cadre et l’œuvre. Il est utile de tenir compte des bords de l’œuvre, car un cadre risque de les recouvrir. Si les bords sont finis et font partie de la création proprement dite, il est peu judicieux de les masquer.
 
Quel que soit votre choix, gardez toujours à l’esprit que l’essentiel, c’est l’art, et non le cadre. Vous ne voulez pas que le cadre éclipse l’art. Autre conseil judicieux: choisissez un cadre qui rehausse l’attrait de l’œuvre d’art, et non un cadre assorti à vos meubles. Ainsi, s’il vous prend l’envie de réorganiser votre intérieur, votre œuvre gardera toute sa splendeur, quel que soit son emplacement.
 
 
Quelle est la hauteur est préférable?
Maintenant que votre œuvre est superbement encadrée et que vous avez choisi l’espace mural adéquat, il ne vous reste plus qu’à l’accrocher correctement. Et vous vous demandez comment procéder? Le secret de l’installation idéale réside dans la planification. En ce qui concerne la hauteur d’accrochage, l’idée maîtresse est que l’œuvre d’art doit être installée de sorte que son centre se trouve à hauteur des yeux. Après tout, l’art doit être vu pour être apprécié. Si vous avez l’intention d’accrocher l’œuvre d’art en question au-dessus d’un meuble, la hauteur parfaite est celle où l’espace qui la surplombe correspond au double de l’espace inférieur. Si vous l’exposez au-dessus d’un divan, veillez à ce que vous ne vous y cogniez pas la tête!
 
Un mur vide constitue un excellent emplacement. Une grande œuvre d’art exposée seule est une déclaration immédiate, alors qu’un groupe d’œuvres peut produire un effet délicieusement efficace. Les groupements ne doivent pas toujours s’effectuer sous la forme de grilles.
 
Les installations de type salon (ensemble de cadres et d’images disparates regroupés) sont devenues relativement tendance. Il peut être utile de rappeler cependant que les rangées horizontales élargissent l’espace, alors que les rangées verticales ajoutent de la hauteur, attirant le regard vers le haut.
 
Quelques exemples d’accrochages
• Disposer ses cadres en bande horizontale
• Fixer des cadres en bande verticale
• Occuper un angle de mur avec des cadres
• Dépareiller des tableaux au mur ou l'art du mélange
• Poser au sol cadres et tableaux : l'art en liberté
• Scénariser ses cadres au mur : en accrocher peu mais bien
 
Faites-vous aider
Pour éviter de percer de nombreux trous de cheville superflus dans votre mur avant d’obtenir un accrochage irréprochable, vous pouvez toujours demander de l’aide si vous n’avez qu’une œuvre à installer. Demandez à votre assistant de la maintenir en place pendant que vous examinez attentivement sa position avec quelques pas de recul. Cependant, si vous suspendez plusieurs œuvres simultanément, vous pouvez les disposer au préalable sur le sol afin de préserver l’état de votre mur. Vous pouvez également tracer le contour de chaque œuvre sur une feuille et effectuer des essais avec ces modèles sur le mur. Ensuite, il suffit de quelques coups de marteau pour obtenir un accrochage parfait en toute zénitude.

Vous avez trouvé l’œuvre d’art parfaite et il ne vous reste plus qu’à l’exposer idéalement afin que tout le monde puisse admirer sa beauté et applaudir votre excellent goût. Cependant, vous êtes relativement indécis quant à la manière d’obtenir l’effet optimal.