États-Unis

Insulté par un joueur, un arbitre sort du placard !

Max Dubreuil
Commentaires

« Je suis fier d'être un arbitre NBA et je suis fier d'être un homme gai ». C'est la réponse de Bill Kennedy, arbitre dans le championnat de basket américain, qui a fait son coming-out après avoir subi des insultes homosexuelles du joueur Rajon Rondo, lundi dernier dans Yahoo Sports. D'après le rapport d'après-match consulté par le site, le basketteur aurait dit à l'arbitre : « Tu es un fif, un ostie de fif, Billy ».

Un coming out salué par le patron de la NBA, Adam Silver. « Je soutiens de tout mon coeur Bill qui a pris la décision de vivre sa vie avec fierté et esprit d'ouverture », a indiqué le « commissaire ». « Notre championnat a fait beaucoup de progrès, mais nous devons encore travailler pour que tout le monde soit traité avec respect et dignité », a-t-il reconnu.

Par ailleurs, les dirigeants des Sacramento Kings ont condamné lundi l'attitude de leur meneur de jeu, suspendu un match après ses insultes contre l'arbitre. « Les déclarations de Rajon étaient offensantes et manquaient totalement de respect, nous condamnons avec véhémence toute forme de discrimination », a indiqué le directeur général des Kings, Vlade Divac.

Lors du match entre Sacramento et Boston le 3 décembre à Mexico, Rondo avait été exclu après une deuxième faute technique et avait insulté l'arbitre, Bill Kennedy. Rondo a écopé vendredi dernier d'un match de suspension et s'est défendu lundi sur son compte Twitter d'être hostile à la communauté homosexuelle : « J'ai tenu ces propos, car j'étais en colère et frustré, ils ne reflètent en aucun cas mes sentiments à l'égard de la communauté LGBT, je ne voulais blesser personne », a-t-il assuré.