Couples de même sexe

Deux villes de Taiwan mutualisent leurs registres pour les partenariats gais

Étienne Dutil
Commentaires

Au printemps dernier, les municipalités de Taipei et de Kaohsiung ont chacune décidé d’autoriser les couples de même sexe domiciliés sur leur territoire à s’enregistrer auprès de leur service de l’état-civil. Et depuis le 1er janvier, les partenariats signés dans une ville sont reconnus dans l’autre.

Taipei et Kaohsiung unissent leurs efforts « pour donner aux couples de même sexe une plus grande tranquillité d’esprit et pour faire en sorte que les promesses que les partenaires se sont faites puissent être tenues », a déclaré le service de l’état-civil de capitale.

C’est Kaohsiung qui est devenue, le 20 mai 2015, la première municipalité à Taiwan à autoriser l’enregistrement des couples de même sexe auprès de son service de l’état-civil. Elle a été imitée par Taipei le 17 juin, puis par Taichung le 1er octobre. Inscrits comme partenaires dans le registre de l’état-civil, les couples ne bénéficient pas des mêmes droits que les couples mariés mais peuvent régler un certain nombre de questions pratiques, à commencer par la désignation du partenaire comme personne de confiance devenant l'interlocuteur légitime du personnel médical en cas d’hospitalisation.

Désormais, les couples enregistrés à Taipei peuvent bénéficier des mêmes dispositions à Kaohsiung, et inversement. Par ailleurs, grâce à la mise en commun des registres, les couples pourront, dans les deux villes, obtenir une attestation de partenariat, résilier le partenariat ou le transférer en cas de déménagement.

À Taiwan, le mariage est réservé aux couples hétérosexuels. Une proposition de loi visant à ouvrir le mariage civil à tous les couples a été débattue en commission parlementaire en 2013 mais son examen a depuis été suspendu par la majorité parlementaire, dans un contexte d’opposition de la part de groupes religieux principalement chrétiens.