Vidéo

VICE s’intéresse au phénomène du Chemsex à Londres

Logan Cartier
Commentaires

VICE lève le voile sur le phénomène du «chemsex» (Sexe sous drogue) à Londres, où certains hommes gais pratiquent le Slam (injection de drogue), fume du Crystalmeth et le combine avec le GHB, la méphédrone et d'autres médicaments de désinhibition sexuels pour alimenter des jours et des nuits d’activité sexuelle.

L'attrait du «chemsex» aurait conduit de nombreux jeunes hommes dans une spirale de sexe sans protection, de toxicomanie et de dépendance de plus en plus grande aux plaisirs éphémères. Plusieurs cliniques à Londres signalent une remontée des contaminations au VIH et à l'hépatite C significative au sein de la communauté gaie de Londres. Décrit comme une «histoire d'horreur», ce documentaire a attiré beaucoup l'attention des médias et de nombreux gais sur les réseaux sociaux.

Qu’en pensez-vous ? La consommation de drogue est-elle devenu selon vous un problème important dans notre communauté, ou s’agit-il là d’une manière sensationnaliste pour certains médias d’augmenter leur visibilité sur le dos des gais? Et vous, prenez-vous des drogues récréatives, sans aller dans des extrêmes ?