Le projet MOBILISE!

Un vent de changement dans la prévention du VIH

Collaboration Spéciale
Commentaires
Mobilise

Pendant longtemps, la prévention du VIH a tourné autour d’une approche assez uniforme qui ne tenait pas compte de la diversité des plaisirs, des contextes, et des besoins dans nos communautés. Toutefois, un vent de changement s’intensifie. Voilà ce que Patrice Bécotte, intervenant de RÉZO, affirme dans un témoignage énergisé (voir plus bas) où il partage ses premières impressions sur le travail qu’il réalise actuellement dans la communauté gaie à Montréal pour le projet MOBILISE!  

Aujourd’hui, au-delà du condom, nous disposons d’une variété de moyens de prévention pouvant être combinés selon les besoins et les contextes de chacun, comme la prise de médicaments et le dépistage rapide du VIH.  En effet, l’équipe de recherche de MOBILISE! a identifié plus de 20 façons de favoriser la santé sexuelle et la prévention tout en respectant nos besoins et préférences. Le nouveau site du projet (projetmobilise.org) vient tout juste d’être lancé et présente un « tour guidé » de ces différents moyens. 
 
Cette ressource, unique en son genre au Québec comme au Canada, sera le point de mire de plusieurs activités d’échange et de débat sur le sexe, la santé et les avancées en prévention du VIH qui seront réalisées dans nos communautés au cours des prochains mois. Un jeu de cartes informatif et coloré a également été produit à partir de ce répertoire d’options en prévention afin de faciliter les échanges et augmenter les connaissances.
 
Rappelons que MOBILISE! a été lancé en 2015 parce que les options en prévention du VIH se diversifient et qu’il faut augmenter leur accessibilité pour combattre l’épidémie. Des changements s’imposent! Le projet rassemble plus de 15 partenaires et vogue vers l’objectif audacieux de renouveler la santé sexuelle des hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, peu importe leur statut sérologique, qu’ils soient trans ou cisgenre, qu’ils s’identifient comme homo, gai, bi, pan ou autre être sexuel. Or, la santé sexuelle est un droit et les barrières multiples d’accès aux ser-vices de santé, incluant la discrimination et l’incompréhension de nos réalités, est une atteinte à ce droit. Nous souhaitons faire en sorte que les perspectives et besoins les plus diversifiés puissent être exprimés, documentés et…COMBLÉS!
Les idées et opinions partagées jusqu’à maintenant nous confirment que les membres de nos communautés ressentent le besoin d’être entendus à propos de leurs expériences en lien avec les changements dans la prévention du VIH et l’accès aux services de santé. Dans les mois à venir, nous vous partagerons les faits saillants des multiples discussions dynamiques qui seront réalisées dans le cadre de MOBILISE!, bien évidemment en encourageant tous les membres de nos diverses communautés à participer au projet. Au plaisir de vous entendre!
 
 
Thomas Haig, PhD, coordonnateur du projet MOBILISE! et collaborateurs
 

Une opportunité en or de s’impliquer!

En tant qu’étudiant en sexologie à l’UQAM et fervent amateur d’hommes, les questions de santé sexuelle m’intéressent au plus haut point! Pour mon premier emploi dans le domaine, j’ai la chance de travailler sur le projet MOBILISE!, un projet de recherche-action qui rassemble bon nombre de groupes, de cliniques et d’organismes actifs dans le domaine de la prévention du VIH à Montréal. 
 
Aussi plaisant qu’il puisse être, le sexe entre hommes a trop souvent été pour moi, et pour bien d’autres, synonyme de danger et d’anxiété. Jamais je n’aurais cru être témoin, et encore moins acteur, dans ce changement de paradigme qui s’opère actuellement. Les messages moralisateurs et culpabilisants dont nous avons hérité ont prouvé leurs limites. Considérer la sexualité comme étant identique pour tous, se déroulant dans un seul contexte et déduire que tous ont les mêmes goûts ou préférences, « c’est tellement 1990 ! ».
 
En ce moment, mon rôle dans l’équipe MOBILISE! est de recruter des duos de leaders qui vont créer leur petit groupe de discussion, appelé «équipe citoyenne». Il s’agit d’une rencontre de quelques heures pour parler de l’accès aux différents services de santé sexuelle et des avantages et désavantages des différentes stratégies de prévention.  Jusqu’à maintenant 5 équipes ont été réalisées par des individus et des organismes, nous en cherchons 15 de plus d’ici le mois d’avril. Consultez le projetmobilise.org pour en savoir plus sur le rôle du leader et pour consulter toute l’information sur les façons de prévenir la transmission du VIH.
 
Le projet MOBILISE! représente pour moi une opportunité en or de s’impliquer et de redessiner ensemble, pour les générations futures, le portrait de la santé sexuelle à Montréal et au Québec! La question n’est pas de savoir si la situation du VIH va changer, mais bien de choisir, en tant qu’individu et communautés, les façons dont nous voulons que ce changement se produise pour répondre le plus adéquatement à NOS besoins. MOBILISE! nous tend le micro, la parole est à nous !   
 
Patrice Bécotte, intervenant de proximité, projet MOBILISE!