Front national

La présence d’un maire FN à l’anniversaire d’un acteur porno gai fait polémique

L'agence AFP
Commentaires

La présence du maire Front national d’Hayange, Fabien Engelmann, à l’anniversaire d’un acteur porno gai est à l'origine d'une polémique entre lui et l'association LGBT lorraine Couleurs gaies.

Fabien Engelmann (à droite sur la photo), le maire Front national de la région d’Hayange participant à l’anniversaire d’un acteur porno gai amateur, Valentin Evol (à gauche), dans un club de nuit de Metz, le 11 mars dernier, voilà de quoi s'interroger et créer la polémique.

Cette présence est dénoncée par l'association LGBT lorraine Couleurs gaies qui reproche le double langage de l’élu frontiste. 

Pour mémoire, le maire avait porté plainte en mai 2015 après la diffusion d'une affiche - éditée par l'association - faisant référence à la supposée homosexualité de ce dernier et intitulée « Florian, Fabien, Steeve et les autres... Toutes les folles ne sont pas au front », une affiche qui entendait dénoncer la confusion entre la présence d’homosexuels à la tête du parti d'extrême droite et son idéologie homophobe.

« Le maire d'Hayange semble pourtant ne pas conserver de grief envers la Gay Pride de Metz et ses partenaires commerciaux puisqu'il fêtait il y a peu l'anniversaire de l'ex 'star' du porno Valentin Evol à la discothèque l'Endroit. Un établissement homosexuel bien connu des Messins qui participe chaque année au financement de la Marche des fiertés LGBT de Metz » s’étonne l’association.

Fabien Engelmann, lui, se dit indigné de l’exploitation de « photos privées et volées » (photo). « J’ai simplement été boire un verre avec des élus Front national après une réunion à Metz », se défend-il. Il affirme d'ailleurs envisager une plainte pour atteinte à la vie privée contre l'organisation LGBT.

L’élu Front national précise néanmoins avoir accepté de prendre quelques photos avec lui « car c’est un sympathisant de la «Manif pour tous» qui s’oppose au mariage gai ».

Le modèle porno assure lui aussi que Fabien Engelmann se trouvait dans ce bar « par hasard ». « J'ai demandé à faire une photo avec le maire d'Hayange, car nous avons le même avis sur l'association Couleurs Gaies » assure-t-il.

Il se verrait d'ailleurs bien candidat aux municipales à Metz en 2020, « peut être le FN ».