Week-ends visites libres : 2, 3 et 9 et 10 avril

Le temps d’en profiter !

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Visite Libre
Visite Libre
  • Visite Libre
  • Visite Libre
On construit partout à Montréal et dans ses environs. Des condos, des maisons individuelles, pour tous les goûts, dans tous les styles et pour toutes les bourses. Et puis, c’est souvent à la sortie de l’hiver que l’on envisage d’acquérir un nouveau nid, plus en phase avec nos attentes. Si les sites web des constructeurs offrent un bel aperçu de leurs créations, parfois avec des visites 3D et des photos du quartier, rien ne vaut le déplacement pour se rendre en compte « en vrai », pour sentir le pouls du quartier et de la rue avant de jeter son dévolu sur un projet. C’est ce que les Week-end visites libres proposent depuis 20 ans : la possibilité de se rendre sur les lieux de ces nouvelles constructions, de visiter les appartements et les maisons sans aucune pression d’achat. 
 
Une façon aussi de comparer et de définir pour chacun l’espace, l’aménagement qui lui convient le mieux et dans le quartier de son choix. Pourquoi alors ne pas profiter de ces deux premières fins de semaine d’avril pour s’organiser une sortie visite dans Montréal et ses environs. Et compte tenu du grand nombre de construction, 4 jours ne seront pas suffisants si l’envie vous prend de tout voir. 
 
Comme chaque année, si vous êtes au nombre des visiteurs, vous pourrez voter pour le Prix Habitat Design, la plus belle unité modèle aménagée par les constructeurs participants au concours. Car c’est aussi l’occasion de découvrir ce qui se fait de mieux au Québec en matière de design, pouvant vous inspirer pour l’aménagement et la décoration de votre prochain nid douillet. Pour ce faire, les Week-ends visite libre ont demandé à des designers chevronnés d’ici de présenter tout leur talent et leur savoir-faire dans l’aménagement de quatre unités spécifiques que vous pourrez visiter. Cette initiative qui a pour nom Le meuble du Québec en vedette est due au porte-parole de l’événement Jean-Claude Poitras. Pour celui qui a touché à tous les aspects du design et de la mode, il était important que l’on reconnaisse les artistes et les artisans d’ici. « On se doit de faire connaître les designers d’ici tout comme les artisans qui fabriquent leurs meubles, rappelle Jean-Claude Poitras, les unités aménagées par eux et qui pourront être visitées ont été réalisées par des artisans d’ici ». Pour le créateur qui, depuis de nombreuses années, s’est donné pour mission de faire rayonner le Québec en matière de design, il ne fait aucun doute que la province a aujourd’hui une tradition bien établie et qu’il est plus que temps, d’une part, de la faire rayonner, d’autre part de donner la visibilité aux jeunes designers émergents. « Il y a aujourd’hui une signature du design québécois et notre devoir est de la faire connaître ailleurs bien sûr, mais aussi au Québec même. Des événements comme Les Week-ends visites libres donnent avec le projet Le meuble du Québec en vedette la visibilité à cette créativité », ajoute le designer. 
 
Jean-Claude Poitras se félicite de la réception de son projet par tous les professionnels de l’immobilier et de l’ameublement, des constructeurs aux promoteurs en passant par les fabricants. « Je pense aussi que cela peut changer la perception du design, qui contrairement à une idée reçue ne s’adresserait qu’à une élite, ajoute le créateur, alors que dans les faits tout le monde peut être touché par cette recherche de l’utile et du beau. Et nous avons au Québec de merveilleux créateurs, que ce soient dans le dessin de meuble ou encore les motifs et les couleurs des tissus, etc., un véritable foisonnement. Et cela semble naturel qu’ils soient associés avec ceux qui dessinent et construisent nos environnements, comme les architectes, les constructeurs et les promoteurs ». 
 
Les 2, 3 et 9 et 10 avril prochains, les Week-ends visites libres offrent quatre catégories de visite, les abordables à moins de 250 000 $ (plus taxes), les familiales avec au moins trois chambres à coucher, les prestigieuses avec des condos et des maisons neuves de luxe, et enfin, les projets destinés aux 55 et plus, cette dernière proposant un volet locatif. De quoi trouver son bonheur en fonction de ses rêves et de son budget.