L'achat de votre vie

L’hypothèque : de passif à actif

DESJARDINS
Commentaires
Mon argent
Vous y êtes ! Vous voilà maintenant au jour du plus gros achat de votre vie. Vous avez cotisé à votre REER, vous avez patienté 90 jours, vous avez RAPé et vous rencontrez désormais un nouveau venu dans votre menu Accès-D : votre prêt hypothécaire. Vous avez ainsi créé un passif pour acquérir un actif. Acheter une maison est une décision des plus importantes. Un geste aux implications multiples, au quotidien et à long terme. Voici quelques notions pour vous guider dans ce petit tourbillon financier. 

Votre budget est fait. Vous avez donc les sommes nécessaires pour votre mise de fonds, vos frais de démarrage comprenant les frais d’inspection, les frais d’évaluation, les honoraires et frais juridiques, les frais payés par le vendeur pour une période donnée et pour lesquels vous êtes redevable à partir de la date d’achat de la propriété comme les taxes foncières et scolaires, les comptes d’électricité ou de gaz naturel et les frais de copropriété, s’il y a lieu, et il y a aussi le droit de mutation communément appelé la taxe de « Bienvenue ». Le tourbillon se poursuit et s’ajoutent ensuite les autres frais comme les coûts d’assurance habitation, les frais d’assurance hypothécaire, les frais d’obtention d’un certificat de localisation dans le cas où il n’est pas fourni par le vendeur et les taxes de ventes pour les maisons neuves. 

Il est aussi important de penser aux frais de déménagement et de branchement aux services publics. Vous aurez aussi sûrement envie de nouvelles décorations, de meubles de grand luxe, de peinture et de garnir vos plates-bandes de plantes vivaces, pourquoi pas. À ce stade-ci, vous vous rendez bien compte que le petit tourbillon du départ possède une impressionnante capacité de succion. Rhétorique budgétaire : le terme de siphon financier serait-il ici plus juste ? Ne vous inquiétez guère ! 

La prise de possession d’une habitation, bien qu’étourdissante, est économiquement viable et demeure un investis-sement de choix à mesure que votre passif diminue grâce à vos paiements hypothécaires et que votre actif immobilier, lui, prend de la valeur.  

La mise de fonds ? Parlons-en. Lorsque vous faites un emprunt hypothécaire, vous êtes tenu d’investir une somme d’argent provenant de vos avoirs personnels. La mise de fonds peut provenir de liquidités puisées dans vos comptes d’épargne, vos certificats de dépôt, vos obligations d’épargne, vos fonds de placement et vos REER. Les dons en argent, les remises en argent des prêteurs et les emprunts personnels sont également admissibles, à certaines conditions. N’hésitez pas à contacter votre conseiller Desjardins pour en savoir davantage. Plus votre mise de fonds initiale est élevée, moins votre emprunt le sera ... et ainsi moins d’intérêt vous paierez ! Généralement, la mise de fonds minimale requise équivaut à 20 % du plus petit de ces montants: le coût d’achat ou la valeur marchande de la propriété. Dans le cas où votre mise de fonds n’équivaut pas à 20 %, vous devrez obtenir une assurance-prêt hypothécaire de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) ou de Genworth Financial Canada. La mise de fonds exigée devra alors se situer entre 5 % et 20 % de la valeur de votre propriété. Dans le cas où vous aurez recours à l’assureur hypothécaire, une prime sera à payer en fonction de votre mise de fonds et doit être acquittée au moment de l’achat ou ajoutée au montant du prêt hypothécaire. Pour connaitre les conditions particulières s’appliquant à l’assurance hypothécaire, votre conseiller Desjardins s’y connait. 

Il est primordial de toujours penser à deux règles d’or quand on parle d’emprunt : les assureurs hypothécaires recommandent qu’un maximum de 32 % du revenu brut de votre ménage devrait être consacré aux frais reliés à l’habitation et qu’un maximum de 40 % du revenu brut de votre ménage devait être consacré au remboursement total de vos dettes. En fonction des résultats de vos calculs, votre conseiller Desjardins pourra vous offrir un prêt hypothécaire préautorisé, votre «passeport» pour l’achat d’une maison. Si vous êtes mordu de calcul, rendez-vous sur www.desjardins.com/combien-pour-maison et faite l’exercice avec le calculateur hypothécaire. En plus de votre préautorisation, votre conseiller Desjardins pourra vous offrir un taux d’intérêt garanti pour une période minimale de 90 jours ainsi qu’un service rapide au moment de passer à l’octroi du prêt. Plusieurs promotions sont en vigueur en ce moment-même à votre Caisse Desjardins. 

Votre maison étant maintenant choisie, vous devrez vous trouver des alliés. Tout comme votre famille, votre agent immobilier, votre notaire ou votre inspecteur, votre conseiller en finances personnelles Desjardins fait partie de vos alliés. Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Un représentant Desjardins est doté d’ubiquité. Il est flexible et zen comme un roseau. Il se fera donc un plaisir de vous rencontrer à l’endroit de votre choix. Toutes ces personnes et professionnels de votre entourage vous aideront à rendre votre prise de possession la plus simple qui soit.  

Lors de la rencontre avec votre conseiller Desjardins, vous devrez choisir la fréquence de vos versements, le terme, le taux d’intérêt et la période d’amortissement (maximum 25 ans). Des stratégies existent pour diminuer ce temps, comme par exemple le remboursement accéléré ou la remise en capital. Nous vous invitons à poser des questions à votre conseiller Desjardins et à lui exposer votre situation personnelle, vous pourrez, selon vos besoins, choisir la meilleure combinaison d’options pour vous.   

Nous ne pouvons terminer ces lignes sans encenser les nombreux avantages de la Marge Atout Desjardins : la marge de crédit hypothécaire qui vous est octroyée au besoin. Il s’agit d’un crédit avec garantie hypothécaire à l’intention des propriétaires-occupants d’un immeuble de quatre logements et moins. Elle vous permet d’obtenir un financement sur la valeur actuelle de votre résidence ainsi que sur le capital déjà remboursé jusqu’à date et cela à un taux plus avantageux qu’une marge de crédit ordinaire ou qu’un prêt à la consommation. On vous accorde donc plus de passif sur la prémisse que vous le remboursez de façon régulière et que votre actif est en garantie. Vous avez, en tout temps, le loisir de convertir le solde sur votre Marge Atout Desjardins, en totalité ou en partie, en prêt hypothécaire ou en prêt personnel afin de profiter de la stabilité des taux et des paiements. Obtenez un rendez-vous avec votre conseiller Desjardins afin de constater par vous-même tous les avantages Desjardins qui s’offrent à vous. 

 
 
Julie Maillé, directrice, expérience membres
et clients. Représentante en épargne collective pour 
Desjardins.Cabinet de services financiers inc.
 
Pierre-Luc L. Brosseau, M.Sc.
Conseiller – clientèle. Gestion privée Desjardins