Livres

Pervers

Benoit Migneault
Commentaires
Perver

Portant le sous-titre très évocateur «Nous sommes tous des déviants sexuels!», cet ouvrage de Jesse Bering avait tout pour piquer ma curiosité. L’auteur remporte le pari d’aborder la question du désir et de la libido avec brio puisqu’il marie avec élégance et sans fausse pudeur, dans un ensemble fort bien ficelé et vulgarisé,  la science, la psychiatrie et l’humour (il nous révèle, par exemple,  s’être masturbé sur des images de Néandertal poilu au début de l’adolescence)!

La question fondamentale est la suivante : que se passe-t-il dans notre tête lorsque nous regardons ou lorsque nous pensons à l’autre? Pourquoi certains fantasment-ils sur les pieds alors que d’autres ne jurent que par les lobes d’oreilles ou certains autres, plus rares, sur les éternuements (je ne blague pas)? Pourquoi certains préfèrent-ils ceux du même sexe alors que d’autres sont orientés vers le sexe opposé? Pourquoi  les hommes ont-ils une sexualité plus cristallisée et les femmes, plus fluide? L’ouvrage nous permet de découvrir que, fondamentalement, nous sommes tous pervers, mais que la différence entre ce qui est correct et ce qui ne l’est pas, s’explique avant tout par une courbe statistique : plus une paraphilie est partagée par un grand nombre et plus elle est considérée normale et vice versa. Certaines données sont particulièrement amusantes, en particulier le fait que de nombreuses études ont démontré que, très généralement, plus un homme est intolérant à l’endroit de l’homosexualité, plus forte est son érection lorsqu’il est confronté à de la pornographie gaie. Les exemples et cas d’espèce utili-sés par l’auteur sont clairs et illustrent bien son propos et ses questionnements. «Questionnements » est le bon terme à utiliser pour décrire l’ouvrage puisqu’il ne prétend pas avoir toutes les réponses et que certaines interrogations demeurent donc sans réponse, mais il demeure fascinant d’examiner celles-ci et l’évolution du regard social porté sur la sexualité (après tout, il y a peu, l’homosexualité était encore considérée comme une perversion). Il faut lui rendre également justice d’aborder de front des questions extrêmement délicates comme celle de la pédophilie avec, cependant, un regard  scientifique pour en comprendre l’origine et illustrer le cauchemar souvent vécu chez ceux animés par ce désir.  Un ouvrage fascinant qui risque d’animer de nombreuses discussions et qui porte un regard frais et résolument neutre sur la zone croustillante et grivoise, souvent bien cachée, qui nous habite. 6 
 
Pervers : Nous sommes tous des déviants sexuels! / Jesse Bering. Saint-Martin-de-Londres : H&O, 2016. 351p.


 

  Envoyer cet article

Perver

Livres

Pervers

La question fondamentale est la suivante : que se passe-t-il dans notre tête lorsque nous regardons (...)

Publié le 24 mars 2016

par Benoit Migneault