Personnalité

Wentworth Miller répond aux moqueries sur son poids passé

Karl Mayer
Commentaires

Wentworth Miller a connu le succès fulgurant grâce à la série Prison Break dont il était le héros pendant plusieurs années. Mais a 43 ans, celui qui incarnait le beau Michael Scofield, a décidé de se confier et a révélé avoir traversé des épreuves terribles, notamment lorsqu’il a fait son coming out en 2013. 

Le 28 mars 2016, Wentworth Miller a décidé d’aborder son passé et de faire le point sur sa vie. C’est sur son compte Facebook qu’il a choisi de parler à ses fans en toute franchise et a accompagné ses confessions de deux clichés. La première photo le montre avec un physique avantageux et la seconde le présente avec un peu de ventre… Et oui, le jeune homme a beaucoup changé ces dernières années, mais il y a une explication qui risque de vous surprendre.

Tout d’abord, Wentworth Miller revient sur la raison qui l’a poussé à prendre une retraite prématurée en 2010 après la fin de Prison Break. On ne l’a plus revu pendant pas mal de temps, tout simplement parce que le jeune homme avait des envies suicidaires. Il allait très mal et avoue que peu s’en ont rendu compte. 

«Aujourd'hui j'ai vu que je faisais l'objet d'un post sur internet. Ce n'est pas la première fois. Mais celui-ci se démarque des autres. En 2010, à moitié à la retraite de mon travail de comédien, j'ai fait profil bas pour plusieurs raisons, mais surtout parce que j'avais des pulsions suicidaires (...).?J'ai lutté contre la dépression depuis l'enfance. C'est une bataille qui m'a coûté du temps, des opportunités, mais aussi des relations, et mille insomnies. En 2010, j'étais au plus bas, je cherchais partout de l'aide du réconfort et de la distraction.? Et je me suis alors tourné vers la nourriture. Ça aurait pu être n'importe quoi. De la drogue. De l'alcool. Le sexe. Mais manger est devenu la seule chose sur laquelle je pouvais compter. (...) Maintenant, quand je vois cette image de moi dans mon tee-shirt rouge, avec ce rare sourire sur mon visage, je me souviens de mon combat. Mon endurance et ma persévérance face à mes démons. Comme un pissenlit sur la chaussée, je persiste. La première fois que j'ai vu ce post sur les réseaux sociaux, je dois admettre que j'ai eu du mal à respirer. »

Wentworth Miller n’utilise pas le mot boulimique pour décrire sa situation, mais c’était bel et bien de cette maladie qu’il souffrait. Derrière cette envie incessante de manger se cachait en réalité un problème bien plus important. Et lorsque les photos de sa prise de poids sont sorties dans les magazines people, certains allant jusqu’à le traiter de «gros lard». Wentworth Miller s’est senti tellement triste et tellement honteux qu’il a pensé au pire et a fait une tentative de suicide : 

«Comme un pissenlit dans le trottoir, je m’obstine. Toujours. En dépit de tout. La première fois que j’ai vu ce montage sur les réseaux sociaux, je dois admettre que j’ai eu mal jusqu’à avoir du mal à respirer. Mais, comme pour tout dans la vie, j’ai trouvé une signification. La signification que j’attribue à cela, c’est la force, la guérison, le pardon. Les miens et ceux des autres. Si vous ou quelqu’un de votre entourage, a des problèmes, les aides existent. Demander de l’aide. Par texto, email, téléphone. Quelqu’un s’en préoccupe. Il attend votre appel.»

La suite, nous la connaissons. Wentworth Miller a fini par sortiur du placard. Depuis, il se sent mieux et plus en phase avec lui-même. Il a repris gout à la vie et est de retour sur le devant de la scène (notamment dans les séries Flash et Legends of Tomorrow dans le rôle de Leonard Snart / Captain Cold). Il reprendra son rôle de Michael Scofield cette année avec le retour de la série Prison Break.

 

en 2016

 

SOURCE : HuffintonPost