Mexique

Un couple gai bloqué à Mexico avec trois bébés conçus par GPA

Yanick Limoges
Commentaires

Un couple gai qui a eu recours à deux mères porteuses pour avoir trois enfants se retrouve bloqué au Mexique. L’agence d’adoption de Cancun, qui a organisé ces GPA a disparu avec leur argent les laissant dans un imbroglio juridique et financier.


Un couple gai originaire de Nouvelle-Zélande a eu recours aux services de deux mères porteuses mexicaines qui ont reçu les ovocytes d’une donneuse argentine et le sperme d'un des deux pères. Mais le couple se trouve aujourd'hui bloqué à Mexico avec ses trois bébés devant ce qui apparaît comme une escroquerie, l'agence qui a joué les intermédiaires pour régler les frais médicaux, juridiques et la prise en charge des mères porteuses ayant disparu avec leur argent.

Comme les mères porteuses étaient déjà enceintes, ils ne devraient pas être inquiétés par la loi mexicaine entrée en vigueur l’année dernière, qui interdit aux homosexuels l’accès aux services d’une mère porteuse sur le territoire. Cela dit, les formalités pour pouvoir rapatrier les trois enfants risquent de leur coûter cher.

L'un des bébés, né prématurément, a occasionné des frais médicaux très élevés qu'il leur faut régler avant de quitter le territoire. Par ailleurs, il leur faut désormais recourir à un avocat pour engager une procédure contre l'agence de maternité de substitution qui les a mis dans cette situation. Le couple a fait appel à des représentants du gouvernement néo-zélandais afin d'accélérer le processus qui leur permettrait de quitter le Mexique avec leurs enfants