Sexe

Les hommes commencent à être moins performants après 30 ans…

Pierre-Olivier Courville
Commentaires

Selon une étude, les hommes seraient aussi affectés par une forme de ménopause masculine, l'andropause, bien avant qu’on n’aurait pu le croire. Le site masexualite.ca a publié un long dossier intitulé «Le vieillissement et la sexualité chez les hommes». Le document, édifiant, nous apprend l’existence d’un phénomène qui affecte les capacités érectiles et libidineuses des hommes dès leurs trente ans : l’andropause. 

Rassurez-vous, vous ne vous réveillerez pas impuissant au matin de vos trente ans, les chiffres varient d’un individu à l’autre, mais il est préférable d’accorder à votre sexualité l’entretien nécessaire au nom de la pérennité de vos érections. L’andropause ou syndrome du mâle irritable (SMI) se développe majoritairement entre 35 et 70 ans, avec une hausse plus marquée au début de la cinquantaine. Si elle n’est pas aussi violente que la ménopause, car moins soudaine, elle consiste également en une baisse d’hormones, la testostérone pour les hommes, non sans influence sur le comportement.

Le site énumère les divers symptômes liés à l’andropause (baisse d’énergie, faible appétit sexuel, diminution de la vigueur et de l’endurance, troubles de l’humeur, érections moins fortes) et déconseille le recours à l’hormonothérapie, remède potentiellement risqué car associé au cancer de la prostate. Avant d’avoir besoin de recourir à un traitement, il est des solutions préventives à mettre en place au niveau de votre hygiène de vie et de vos habitudes sexuelles. Une alimentation équilibrée, du sport, une consommation d’alcool modérée, une réduction du stress, l’absence de tabac etc. sont autant de réflexes à adopter qui feront du bien à votre pénis et au reste de votre corps.

 

Par ailleurs, maintenir une activité sexuelle régulière diminue les risques de «ramollissement» de la libido, à plusieurs comme en solitaire, explique le dossier. Même lorsque vous sentez votre désir diminuer, il faut réagencer vos habitudes sexuelles selon vos nouvelles capacités, en parler avec votre partenaire pour trouver des solutions adaptées, parmi lesquelles figure la masturbation aux bienfaits sous-estimés. «Les hommes ont des érections plus fermes lorsqu’ils ont des relations sexuelles régulières», ce sont les médecins qui le disent. Et au pire, il y aura toujours le Viagra.