Couple

Un mariage gai entre un Marocain et un Algérien tous deux réfugiés à Melilla

L'agence AFP
Commentaires

Deux réfugiés maghrébins hébergés dans un centre d'accueil de Melilla, l’enclave espagnole du nord du Maroc, ont annoncé leur mariage.

L’un est Algérien, l’autre Marocain et ils ont décidé de s'unir dans ce que sera le premier mariage homosexuel entre réfugiés.

Originaire d’Algérie, Anouar Daman a confié qu'il va épouser son ami marocain originaire du Rif. « J’ai déjà entamé les démarches pour contracter un mariage, et ce, même si je n’ai pas encore obtenu le statut de réfugié », a-t-il confié au quotidien espagnol El Diario, « Ce sera un mariage auquel tout le monde pourra participer. Tous sauront que nous nous sommes mariés et comme ça nous encouragerons les homosexuels afin qu’ils changent leur mentalité », ajoute ce jeune originaire de Kabylie qui a abandonné l’islam pour se convertir au catholicisme.

Une cinquantaine de jeunes, en majorité marocains, ont trouvé refuge à Melilla après avoir fui leur pays où ils étaient persécutés à cause de leur homosexualité. C’est le cas du futur conjoint d’Anouar qui a été rejeté par sa famille après la découverte de son homosexualité.

Depuis, ils attendent la réponse des autorités pour pouvoir quitter l’enclave et rejoindre la péninsule.