Association des podiatres sans frontières

Aider les personnes vulnérables

André-Constantin Passiour
Commentaires
Collecte de souliers

Vous avez des souliers en bon état que vous ne portez plus ? Non, ne les jetez pas. Le Dr Thanh Liem Nguyen de Podiatres sans frontières vous invite à les donner à cette organisation, pour les gens sans-abri de Montréal. Cet organisme désire soigner les bobos de pieds des itinérants qui fréquentent la Maison du Père, à raison d’une journée par mois, de manière entièrement bénévole.

«Je recherche des souliers, des bottes ou des sandales qui sont en bon état et bien nettoyés. Avant de nous les apporter, j'apprécierais si les donateurs pouvaient nettoyer et désinfecter les souliers. Pour désinfecter, ils peuvent notamment vaporiser du produit Lysol à l'intérieur des souliers et bien les faire sécher au soleil », explique le Dr Liem Nguyen, podiatre et président fondateur de Podiatres sans frontières.
 
« La collaboration avec la Maison du Père est récente, continue le Dr Liem Nguyen qui œuvre au sein de la Clinique Podiatrique Berri. Après  avoir traité certains de leurs bénéficiaires, je me suis dit qu'il serait utile d'établir une collaboration formelle en apportant des traitements podiatriques une fois par mois dans les locaux de la Maison du Père. Les traitements prodigués seront gratuits. Nous traiterons les ongles et les cors douloureux. Grâce aux dons de souliers reçus, nous serons en mesure de traiter des problèmes biomécaniques avec des orthèses préfabriquées que Podiatres sans frontières a reçues. »
 
Depuis 2008, à la Clinique Podiatrique Berri, le Dr Liem Nguyen traite de temps en temps des personnes sans-abri avec des problèmes aux pieds, parfois légers, mais parfois aussi plus graves. D’où l’idée d’aller à la source et de construire une relation solide avec la Maison du Père.  « Les pro-blèmes [de pieds] les plus rencontrés sont des inflammations des tendons, des ligaments et des nerfs, les ongles qui sont trop longs, épais jusqu'au point de transpercer la chair ou encore des cors (les durillons) volumineux qui sont douloureux à la marche sans mentionner des souliers inadéquats pour leur déplacement quotidien. Une autre inquiétude est celle des plaies qui ne guérissent pas et qui s'infectent à cause de l'absence de soins adéquats », indique ce médecin qui a créé l’Association des podiatres sans frontières en 2012.
 
OSBL du même type que Médecins sans frontières, mais à plus petite échelle puisque plus jeune, cette association a tout de même entrepris plusieurs missions à l’étranger, du Sénégal au Togo en passant par le Maroc, pour ce qui est de l’Afrique, au Pérou en Amérique du Sud et l’Asie, au Vietnam, le pays natal Dr Thanh Liem Nguyen : « Cette année, deux missions auront lieu au Vietnam dont une au mois d'août et l'autre au mois de décembre. Avec la participation de deux étudiantes du programme de Doctorat du premier cycle en médecine podiatrique de l'Université du Québec à Trois-Rivières (Angela Chen et Laurie Delorme), pendant deux semaines au mois d'août, nous allons traiter les problèmes podiatriques des villageois de Nhon Trach, situés au Sud-Est de la ville de Ho Chi Minh et les bénéficiaires d'une OSBL appelée Maison Chance (accueil pour des enfants et des personnes démunies qui ont des handicaps physiques) ».
 
Pour le dépôt des dons, les gens peuvent les apporter aux adresses suivantes: 
 
Clinique podiatrique Berri, 1050 rue Berri (coin rue de la Gauchetière), 
Montréal. T. 514.844.8868  www.podiatremontreal.com ou 
 
Clinique Espace Santé, 8 Place du Commerce (2e étage), Île des Soeurs
Association des podiatres sans frontières T. 514.895.9210