Terres tantriques

SE REDÉCOUVRIR GRÂCE AU TANTRISME

Olivier Gagnon
Commentaires
Terres tantriques

Avec les années qui passent, vous avez rencontré bon nombre d’hommes à différentes étapes de votre vie, sans pour autant garder à l’esprit votre réel bien-être, celui qui vous permettrait de vous épanouir pleinement. Pourquoi ne pas essayer de retourner à l’essentiel et de reconnecter votre cœur, votre tête et votre corps? C’est ce que la pratique du tantrisme pourrait vous permettre, le tout dans un cadre joyeux et ludique qui va bien au-delà de la sexualité telle que vous la connaissez. Martin Bilodeau, spécialiste québécois de différentes traditions orientales, vous propose des moyens concrets pour vivre pleinement votre vie au sens large et explorer les immenses potentialités de votre relation amoureuse dans le cadre de ses différents ateliers ici ou à l’étranger. Vous ne perdrez probablement rien à vous laisser guider par ses enseignements, et qui sait, vous pourriez en faire une pratique au quotidien. 

Qu’est-ce que le tantrisme ?
Selon le guide d’initiation au tantrisme développé par Martin Bilodeau (qui est d’ailleurs disponible gratuitement sur son site web), on peut définir le tantrisme comme « un enseignement, un culte relevant de l’hindouisme et du bouddhisme, notamment, fondé sur une spiritualité où prédomine l’énergie active (féminine ou masculine), privilégiant certains rites (cérémonies magiques, yoga, pratiques sexuelles, visua-lisation, répétition de formules ésotériques, etc.) et ayant pour but l’accomplissement de soi, le dépassement de la condition humaine et, ultimement, l’union avec le divin.?» Bien que la culture populaire ait résumé le tantrisme à une pratique alternative de la sexualité, il n’en est rien : vous ne retrouverez jamais de sexualité explicite à travers une activité tantrique. Il s’agit plutôt «?d’une exploration sensorielle destinée à vivre la conscience de l’instant, l’intégration des émotions et de la pensée dans la vie quotidienne.?» 
 
Dans la pratique, le tantrisme s’articule particulièrement autour de moment de méditation et de massage où la respiration est souvent le point focal de l’exercice. C’est par celle-ci que le corps se relâche et que l’on arrive à prendre conscience des muscles de notre bas-ventre, du périnée et de nos organes génitaux. 
 
Pour quelles raisons s’y intéresser ?
Les raisons pour lesquelles on peut s’intéresser aux pratiques sont nombreuses, comme l’explique Martin Bilodeau. « Les hommes en viennent au tantrisme pour plusieurs raisons; parfois, ce sont des gens qui ont essayé le yoga et la méditation et qui veulent approfondir différentes techniques d’activation de l’énergie sexuelle. D’autres hommes s’y intéressent parce que leur sexualité ne les satisfait plus et qu’ils veulent trouver un autre sens aux relations amoureuses.?» On peut également penser à ceux qui veulent compléter leur démarche de développement personnel et spirituel, ceux qui désirent rencontrer des hommes dans un autre contexte que les sites de rencontre et le milieu gai habituel ou ceux qui sont tout simplement curieux de vivre une expérience nouvelle. 
 
Les ateliers et retraites offerts par Martin se passent uniquement entre hommes, une façon de se retrouver entre nous et partager une même réalité et une même énergie sexuelle. « Longtemps les pratiques de Tantra ont été axées sur la dynamique entre hommes et femmes. De nos jours, il est rare de créer des espaces de rencontre authentique entre hommes où chacun sent qu’il a sa place, et c’est exactement ce que mes activités permettent?», ajoute l’homme qui pratique le tantrisme depuis plus de 10 ans maintenant.  Il est à noter que certaines pratiques tantriques se font complètement nu, question de permettre la guérison et l’accueil du corps comme véhicule pour l’énergie et la conscience. 
 
Que peut-on en retirer ?
Selon Martin Bilodeau, les bénéfices découlant des pratiques tantriques sont nombreux. « Le premier grand changement est de retrouver la vitalité et la joie. Dans le tantrisme, on apprend à célébrer, à honorer et à se réjouir de tout. C’est la relation avec soi qui change en premier à travers l’amour, la tendresse et l’acceptation?», explique-t-il. En s’y mettant sérieusement, on peut également en ressortir avec un goût de vivre, de retomber en amour, de jouir de l’existence. De plus, l’expérience de Martin lui a prouvé que ce sont souvent les hommes les plus fermés à vivre un atelier ou une retraite qui avaient le plus besoin de cette nouvelle li-berté pour renouer avec leur joie de vivre. « Ces hommes retrouvent le goût de célébrer leur existence et nous célébrons ensemble la beauté et les plaisirs de la vie. Je suis fier de participer à la création d’une communauté d’hommes qui osent vivre avec plus de conscience et d’authenti-cité!», conclut-il.
 
Pour plus d’information sur les différentes activités, ateliers et retraites 
organisés par Martin Bilodeau, visitez son site web au www.terrestantriques.com