MEXIQUE / Fugues à Puerto Vallarta

La Pride de Puerto Vallarta en images

Samuel Larochelle
Commentaires
Puerto Vallarta Gay Pride 2016
Photo prise par © Samuel Larochelle
Puerto Vallarta Gay Pride 2016
Photo prise par © Samuel Larochelle
  • Puerto Vallarta Gay Pride 2016
  • Puerto Vallarta Gay Pride 2016

Petit événement follement chaleureux, la Pride de Puerto Vallarta a occupé des centaines de personnes de la communauté lgbt du 26 au 30 mai dernier. 

Après que des danseurs du strip club Wet dreams ait paradé leurs abdominaux dans une séance de wet t-shirts et de taureau mécanique, des drags queens mexicaines, américaines et sud-américaines se sont affrontées durant la TRÈS divertissante Drag Derby Race : course en talons-plus-que-hauts sur la rue Olas Altas, soufflet à gonfler avec un mouvement non-équivoque des muscles fessiers, canon à eau ayant pour cibles de jeunes hommes déguisés en lion, attaque en règle à une pinata et maquillage coulant sous les effets de la chaleur.

Organisé à la Casa Cupula, le pool party a fait couler l’alcool à flots, pendant que de jeunes et moins jeunes éphèbes s’amusaient dans la petite piscine.

Attirant des milliers de personnes, dont quelques familles, l’incontournable parade a vu défiler 40 chars tous plus colorés les uns que les autres! Des dizaines d’hommes et de femmes en petite tenue (le minuscule maillot de main semblait en vogue à Puerto Vallarta!) rivalisaient de mouvements de danse aussi festifs que suggestifs pour attirer l’attention. Dans une ambiance bonne enfant, les spectateurs remplissaient les terrasses tout le long du parcours et se mêlaient au défilé avec le sourire.

Comment terminer le week-end de cette Pride en bord de mer autrement qu’avec un beach party? À tous moments dans la journée, plus d’une centaine de personnes s’activaient dans la piscine ou sur la plage, faisaient un tour à cheval, testaient le taureau mécanique fort bien rentabilisé par l’organisation et dépassaient assurément la limite d’alcool pour conduire. À l’image de chaque événement durant la Pride de Puerto Vallarta, le G de l’acronyme LGBT était largement plus représenté pour clore les festivités