Mariage gai

Un mariage homosexuel posthume célébré en France

Sébastien Thibert
Commentaires

Mark Pace et Bertrand d’At de Saint-Foulc devaient célébrer leur union le 6 juillet 2014. Le second est decependant décédé avant cette date, suite à une rupture de l'aorte. Comme Mark Pace le raconte à La Voix du Nord, il a tout de même voulu aller au bout de cette histoire, et a décidé d'épouser son compagnon à titre posthume.

Depuis la cérémonie du 28 mai, qui a eu lieu à la mairie de Marcq-en-Barœul, Mark Pace porte deux noms : le sien accolé à celui de son mari.

Le mariage à titre posthume est une procédure exceptionnelle, prévue depuis 1959 par le Code civil, mais possible uniquement sur autorisation de la présidence de la République.  Cette procédure a été utilisée dans ce cas précis, faisant de ce mariage gai le premier célébré à titre posthume en France. Cette union civile a uniquement une portée symbolique. Elle n'a pas d'incidence sur la succession patrimoniale. 

«Bertrand m’a fait sa demande dès l’entrée en vigueur du mariage pour tous, c’était très important pour lui. J’ai voulu aller au bout de notre histoire. Faire reconnaître cette union par l’administration française comptait beaucoup pour moi», a expliqué Mark Pace au quotidien régional La Voix du Nord. 

SOURCE : La Voix du Nord