Du 9 au 14 août

L’art plus que jamais au rendez-vous

André-Constantin Passiour
Commentaires
Johan Jansson

Pour cette 10e édition de Fierté Montréal, il n’y aura pas un, mais bien deux événements en arts visuels. Bien entendu, on pourra y voir «Fierté des Arts», à la place Émilie-Gamelin, soit au cœur des activités de la Fierté. Mais parce qu’on marque les 10 ans de ces célébrations, on nous offre aussi une «Rétrospective Café des Arts», avec pas moins de 46 artistes au total !  Il s’agit de deux événements artistiques menés par l’artiste multidisciplinaire Jean-Pierre Pérusse.

Johan Jansson, Jay Muir, Giovanni Angeloro, Michel Robidas et I Am Batman ont été choisis en 2016 pour occuper l’espace de cette galerie à ciel ouvert que l’on a rebaptisée cette année Fierté des Arts, dans la montée du parc Émilie-Gamelin (à l’angle de Berri et De Maisonneuve), du 9 au 14  août. «Fierté des Arts représente plus que ce que l’on y voit, soit de l’art fait par des artistes qui ont contribué à la cause LGBT chacun à sa manière », de dire Jean-Pierre Pérusse qui présente ici la 8e édition de cette exposition. À noter qu’il ne faut pas confondre cette expo avec « 10 ans de Fierté », une autre expo des photos marquantes de chacune des éditions de Fierté Montréal.
 I AM Batman
Johan Jansson (qui signe également la couverture de cette édition de la fierté de Fugues, pour la deuxième année consécutive) n’a plus besoin de présentation tellement ses photographies parfois sensuelles et hautement artistiques ont circulé dans des galeries, les réseaux sociaux, etc. Pour sa part, Jay Muir effectue de la peinture à la truelle et propose un travail minutieux. Jadis costumier de Radio-Canada et créateur pour le théâtre, Michel Robidas « se renouvelle en s’adonnant à la peinture maintenant, c’est sa nouvelle passion, sa peinture se situe à mi-chemin entre l’abstrait et le figuratif avec des lignes très franches, c’est presque du graphisme », explique M. Pérusse. 
 
Givonanni Angeloro, également, travaille dans l’abstrait et le contemporain et procède par le processus de la giclée… «Angeloro a demandé que le profit des ventes de deux ou trois toiles soit versé à des organismes luttant contre l’intimidation… Si tous ces derniers artistes sont gais, il y a tout de même de la place pour une jeune artiste lesbienne au nom original de I Am Batman . « Elle présentera quelque chose de très frais, de très actuel en termes d’art urbain et d’œuvres réalisées sur les panneaux de l’exposition à la place Émilie-Gamelin », indique Jean-Pierre Pérusse.
 
Michel RobidasLa « Rétrospective »
En collaboration avec le 21e Festival de culture urbaine Under Pressure, qui se déroulera du 10 au 15 août dans la métropole (soit en même temps que Fierté Montréal), le 209, rue Sainte-Catherine Est accueillera la « Rétrospective Café des Arts ». De la photographie à la sculpture en passant par la peinture, on a voulu intégrer des créations de tous ceux et celles qui sont passés à la galerie éphémère dans le parc Émi-lie-Gamelin. 
 
De Robert Laliberté à Yunus Chkirate, de Kat Coric à Charlotte Greenwood, de Michel Bazinet à Yvon Goulet, de Jean Chaîney à Yan Dsoloh, de Simon DuPlessis à Serge Blais en passant par Johan Jansson, Pascal Guilbault, Patricia Klimov, Mercier ou Melsa Montagne, on pourra ainsi admirer les œuvres de près d’une cinquantaine d’artistes. Le drapeau arc-en-ciel original conçu par Gilbert Baker sera, également, exposé cette année « parce que c’est un morceau de notre histoire gaie collective et que cela mérite qu’on y porte attention d’un peu plus près», note M. Pérusse.
 
« Je voulais faire une rétrospective et saluer tous les artistes qui ont participé aux éditions précédentes, continue Jean-Pierre Pérusse. Je suis très content de pouvoir la réaliser grâce à la coopération de Under Pressure qui nous a obtenu cette salle et qui veut ainsi, par la même occasion, appuyer la communauté. Les publics des deux festivals pourront donc la visiter et cela contribuera à ouvrir les esprits. L’an prochain aussi, les dates du festival Under Pressure coïncideront avec celles de Fierté Montréal et ce serait intéressant de collaborer à nouveau pour ce grand événement que sera Fierté Canada Pride. Je suis très heureux de cette expo et despossibilités qu’elle nous procure.» On y présentera également (en boucle) l’épisode de Tout le monde en parlait : Les gais sortent de l’ombre (1969-1979), réalisé par la Société Radio-Canada. 
 
FIERTÉ DES ARTS sera présenté à la Place Émilie Gamelin, du 9 au 14 août. La rétrospective CAFÉ DES ARTS sera présentée du 10 au 15 août au 209, rue Sainte-Catherine Est. Le vernissage aura lieu mardi le 9 août de 17 h à 19 h. Infos : www.fiertemontrealpride.com