Lundi 8 août

Une 4e édition d'Emmental Expiré axée sur la chanson et la musique

André-Constantin Passiour
Commentaires
Simon Duplessis

Lundi le 8 août, on aura droit à une autre soirée de poésie dans le cadre de Fierté Montréal. Le jeune poète Simon DuPlessis nous dévoilera un autre «Emmental Expiré», dont ce sera la 4e édition, et qui sera tout en chanson… ll s’agit d’une activité de poésie LGBTQ. Chanson, musique classique, opéra, poésie, danse, spoken word, rap/slam ! DuPlessis prépare un excellent événement. À partir de 19h au bar Le Cocktail.

Orienté sur la chanson (probablement la forme de poésie la plus démocratique qui soit), il y aura du changement cette année. «C’est la 4e année, donc je voulais que ce soit plus dynamique, plus vivant et différent de ce qu’on a fait les années précédentes, que ça bouge plus sans changer l’angle poétique de l’événement», explique M. DuPlessis qui est pianiste et mélomane en plus d’être un passionné de poésie. Le numéro d’ouverture sera tout en musique, en chanson et en danse d’ailleurs, avec Bella Isa, Danielle Hubard, Zïlon et Simon DuPlessis. «La danse et la chanson sont une forme de poésie et cela débute bien une soirée», dit Simon DuPlessis.
 
DuPlessis, l’organisateur et l’animateur de «L’Emmental expiré» recevra donc plusieurs grands noms du milieu littéraire et artistique. Il y a des incontournables et fidèles de l’activité comme le poète reconnu Jean Paul Daoust. On retrouvera également les Simon Boulerice, Franklyne, Élie Dupuis (qui a fait l’émission La Voix), Marie-Marine Lévesque, Macha Bonnet, Number Juan, David Atman, Nika Cantabile, Karol-Ann Ladouceur, Philippe Mius d’Entremont et Éric Roger.
 
«Je voulais que ce soit varié dans les styles, qu’il y en ait un peu de tout pour tous, spécifie Simon DuPlessis. Il y aura, par exemple, une performance au violoncelle avec Philippe Mius d’Entremont, le son du violoncelle est tellement beau et c’est une poésie en lui-même qui n’a pas besoin d’être parlée. L’Emmental expiré est maintenant inscrit dans le milieu de la poésie, ça circule, les poètes et artistes veulent y participer. Je ne pensais jamais avoir un jeune auteur à succès comme Simon Boulerice, j’étais même intimidé à l’idée de lui demander de venir à l’événement, mais c’est lui qui m’a demandé s’il pouvait y venir. J’étais très heureux. Il faut de nouveaux visages tout en gardant les piliers comme Jean-Paul et Marie-Marine. […] Chaque année, le spectacle est une coche au-dessus du précédent, j’en suis très heureux et je suis toujours à la recherche de gens de qualité afin d’honorer le public présent», de souligner Simon DuPlessis.
 
S’il remercie Fierté Montréal pour leur appui inlassable, pour leur volonté à maintenir et promouvoir un tel événement culturel dans leur programmation, M. DuPlessis remercie aussi Michel Dorion, Luc Généreux et toute l’équipe du Cocktail, «ils m’aident beaucoup, ils facilitent tous ma tâche et ils sont contents qu’on fasse le show chez eux, ce sont tous des perles», dit-il. Pour la première fois, Simon DuPlessis fera lui-même un numéro ! Accompagné de Macha Bonnet, il interprètera une chanson qu’il a écrit à l’âge de 17 ans et qu’il n’avait jamais encore chanté en public. «Ce sera une première pour moi car je ne me suis jamais mis de l’avant dans le cadre de cet événement-là. J’avoue que je suis un peu nerveux.»   
 
 
Emmental expiré, le lundi 8 août, dès 19h, au bar Le Cocktail,
1669 Sainte-Catherine Est. Entrée gratuite (contribution volontaire).