Vendredi 18 août

Courte rencontre avec Ria Mae

Julie Vaillancourt
Commentaires
rencontre avec Ria Mae

Depuis que les radios font tourner sa chanson Clothes Off, extrait de son nouvel album éponyme, c’est la consécration pour Ria Mae. L’auteure-compositrice-interprète originaire de la Nouvelle-Écosse, discute de musique, de Fierté et de Montréal. Elle assurera la première partie du spectacle de Nelly Furtado, le 18 août.

MISE À JOUR JUILLET 2017
 
L’année 2016 a bien débuté pour Ria Mae, avec une nomination aux Junos pour « Chanson de l’année » avec sa pièce Clothes Off: « Je ne m’attendais pas à être nommée, c’était une très belle surprise pour moi et j’en suis très fière. » Parlant de surprise, l’artiste nouvellement installée à Montréal, était d’ailleurs au Cabaret Mado, lorsqu’une Drag Queen a repris sa chanson: «C’était tellement irréel», confie celle qui n’en revient toujours pas de cette consécration. 
 
 
 
Si Ria Mae a signé avec Sony Music pour cet album éponyme, elle n’en est pas à son premier opus, ayant préalablement sorti un EP en 2009, ainsi que l’album Under Your Skin (2011), en tant qu’artiste indépendante: « Pendant plusieurs années, mon aventure musicale a été une lutte. D’abord, le côté financier de produire un album et lorsque c’est terminé, il ne reste plus beaucoup de sous pour la promotion, alors je faisais des tournées seule, dans l’Est du Canada et aux États-Unis, avec ma guitare acoustique. J’ai aimé cette expérience, mais c’était une lutte constante. » 
 
Puis, Clothes Off tourne sur une radio à Halifax et Sony Music signe Ria. Si la pièce est désormais un succès radio au pays, que dire de son vidéoclip Gold, où Ria incarne un agent double ayant une liaison avec sa copine criminelle: «C’était tellement cool!», se rappelle Ria alors que le vidéoclip de sa chanson Ooh Love, vient d’être tourné à Venice Beach. 
 
On nous promet aussi, juste à temps pour la Fierté, la sortie d’une version acoustique de sa chanson Girlfriend, alors que l’inspiration même de cette pièce provient des rues de Montréal: « C’est drôle car je me promenais sous la rue et j’ai entendu une Drag Queen hurler: I’m you Girlfriend, Girlfriend ». Avis mesdames, Ria est célibataire. Celle qui a grandi à Halifax, a récemment emménagé à Montréal, après être tombée sous le charme de la métropole: « Halifax est une belle ville où grandir, j’y ai de beaux souvenirs, mais c’est petit. Je n’étais jamais venue à Montréal, mais j’ai trouvé ça très beau et très vivant ». 
 
Ses deux premiers mois passés à Montréal ont engendré son nouvel album et Ria compte bien continuer à s’inspirer de Montréal et participer aux activités de la Fierté: « Je n’ai jamais expérimenté la Fierté à Montréal, mais c’est certain que si je suis à la maison, j’y serai! » Si Ria avoue être une personne plutôt timide, elle n’a jamais caché son homosexualité: « Je n’aime pas me mettre à l’avant plan, mais j’ai décidé dès le début de ma carrière de ne jamais changer mes paroles pour plaire et de ne pas faire de vidéoclips où je prétends être quelqu’un d’autre! Aussi, à mes débuts, c’est la communauté gaie qui m’a supporté alors je ne voulais surtout pas obtenir un succès populaire et renier cela! » 
 
 
AU début de l'été 2017, on apprenait que RIA MAE assurera la première partie du spectacle de NELLY FURTADO, vendredi 18 août 2017, à 20h, au Parc des Faudourgs. Il s'agit d'un ÉVÉNEMENT GRATUIT avec admission libre! Seuls les billets pour la zone VIP sont payants (200$), mais ils incluent un service de bar-ouvert, en plus de donner accès à la zone VIP de la Place Émilie-Gamelin!